Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Le brillant milieu de terrain Shamit Shome aime à nouveau le football avec le CPL Cavalry FC

[ad_1]

Contenu de l’article

Shamit Shome a oublié pendant un moment à quel point il était amusant de jouer au foot.

Publicité 2

Contenu de l’article

Perdre fera ça à un gars.

Contenu de l’article

Mais venir à Calgary et rejoindre le Cavalry FC cette saison a ravivé sa passion pour le jeu qu’il aime jouer, l’aidant à devenir un joueur dynamique – et essentiel – pour l’équipe de la Première Ligue canadienne de la ville.

« Oui, j’ai beaucoup aimé être ici cette année, pour être honnête », a déclaré Shome, qui a passé les quatre premières saisons avec le FC Edmonton dans une situation de défaite perpétuelle avant de signer avec Cavalry pendant la saison morte. «Je me souviens que certains des premiers mots lorsque je suis arrivé à Calgary étaient ceux de (l’entraîneur adjoint des Cavs) Nik Ledgerwood. Tout ce qu’il a dit, c’est : « Faisons en sorte que vous aimiez à nouveau jouer. » Et ça m’a un peu frappé, parce que c’était vrai.

« Vous savez, quand vous perdez – et quand vous perdez constamment – ​​vous ne pouvez pas construire cette culture de la victoire et cet amour du jeu disparaît un peu. Quand je suis arrivé ici, j’ai fait une bonne pré-saison et j’ai vraiment recommencé à apprécier le football. Et évidemment, l’équipe a gagné, donc je suis reconnaissant envers le staff technique et tous les joueurs qui m’ont accueilli dès le premier jour et m’ont vraiment donné le sentiment d’appartenir.

Publicité 3

Contenu de l’article

« Je l’ai vraiment apprécié jusqu’à présent, c’est sûr. »

Cavalry, qui termine sa saison régulière samedi soir contre le nouveau Pacific FC à l’ATCO Field (15 h, OneSoccer, OneSoccer.ca), a également apprécié de l’avoir.

Avec ce que le personnel d’entraîneur qualifie de jeu intelligent, Shome a renforcé le milieu de terrain d’un club qui a subi des changements massifs à ce poste au cours de l’hiver, l’aidant à remporter le championnat de la saison régulière de la CPL.

C’est tout un succès pour le natif d’Edmonton qui a été contraint de trouver un nouveau terrain de football après l’effondrement du FC Edmonton l’an dernier.

« Le style me convient vraiment bien ici », a déclaré Shome, 26 ans. « C’est drôle parce que lorsque je venais pour la première fois de Montréal (CF) (de la Major League Soccer), lorsque je regardais les équipes de la CPL avant même de signer avec Edmonton, il me semblait que Calgary serait le meilleur endroit pour signer.

Contenu de l’article

Publicité 4

Contenu de l’article

« Mais je voulais jouer devant mes amis et ma famille à Edmonton et aussi simplement vivre à la maison avec mes parents, parce que j’ai déménagé quand j’étais assez jeune – quand j’avais 19 ans – ce qui n’est pas très bon pour notre culture sud-asiatique. commun. Je pense donc que lorsque mon contrat a pris fin à Montréal, c’était : « Rentrons à la maison ».

Cependant, la maison ne se déroulait pas tout à fait comme il l’avait imaginé – du moins pas sur le terrain.

Le club d’Edmonton a connu des difficultés dans la ligue nationale, tant sur le terrain qu’en dehors. La prospérité des précédents règnes du football dans sa ville natale ne s’est pas répercutée sur l’équipe de la CPL.

«En grandissant, j’allais surtout au FC Edmonton (de la Ligue nord-américaine de soccer) et, quand c’était en salle, aux matchs des Drillers», a déclaré Shome. «Je me souviens que c’était un bon moment. Quelques-uns de nos entraîneurs jouaient, donc nous avions l’occasion de regarder et de voir tous les joueurs de la NASL.

Publicité 5

Contenu de l’article

« Peut-être que c’était juste l’infrastructure du FC Edmonton (de la CPL) qui n’était pas vraiment mise en place correctement », a poursuivi Shome. « Et peut-être qu’ils n’ont pas construit le club de la bonne manière, là où financièrement, cela n’avait pas de sens et ils saignaient de l’argent. Je pense que c’était vraiment le problème à Edmonton, où ils n’ont pas vraiment construit à partir de zéro. Il n’y avait pas vraiment de vision à long terme quant à la manière de construire correctement le noyau.

« Et, d’un autre côté, lorsque nous venions à Calgary pour jouer, je pouvais voir un club qui arrivait comme une nouvelle équipe qui n’avait pas d’histoire de soccer et comment ils sont partis de zéro et ont construit le club correctement. Avec Tommy (Wheeldon Jr.) et Jay (Wheeldon) et le reste des gens qui ont construit Calgary, ils avaient en quelque sorte une idée de la façon dont la ville aurait dû être gérée dès le début. Et ils ont donc fait du bon travail pour le configurer dès le départ.

Publicité 6

Contenu de l’article

« Étant aux deux endroits, je pouvais voir la différence de jour comme de nuit entre les clubs. »

Bien sûr, il ressent également la différence au niveau du score.

La défaite à Edmonton a été difficile à encaisser et, en fin de compte, a été l’une des principales raisons de la chute de la franchise.

« Oui, ce serait bien d’avoir à nouveau un club là-bas, pas seulement pour moi, mais évidemment pour la communauté et tout le reste, parce que c’est une ville qui mérite une équipe », a déclaré Shome à propos de sa ville natale. « C’est une ville qui a une histoire qui passe inaperçue parce que peut-être que le succès n’est pas venu en CPL. L’équipe n’a pas gagné du terrain. Mais il y a du football là-bas depuis longtemps, donc c’est un peu vide.

« Et je pense que pour que la CPL et le football continuent de croître, vous aurez certainement besoin d’une équipe à Edmonton à nouveau, c’est sûr. »

Publicité 7

Contenu de l’article

Le bien de cette disparition du FC Edmonton pour Cavalry ?

Eh bien, ce serait Shome lui-même, qui dit qu’il se sent à 100% après qu’une blessure en début de saison (souche LCL) l’ait secoué.

« Je me sentais vraiment bien en venant ici », a déclaré Shome. «Je me sentais vraiment en bonne santé. J’appréciais mon football et je jouais bien après une bonne pré-saison, puis après trois matchs, je me suis blessé. Et alors je descends dans un endroit sombre en essayant de survivre et en y repensant, je ne sais pas comment j’ai fait. Cela a été long trois mois, mais cela s’est écoulé et depuis, je suis de retour sur le terrain et j’aime jouer à nouveau et gagner avec l’équipe.

Recommandé par l’éditorial

Il ne fait aucun doute qu’il a joué un rôle important dans cette victoire.

Publicité 8

Contenu de l’article

«Je connais Sham depuis qu’il avait 15 ans et qu’il jouait pour les U-16 de football de l’Alberta», a déclaré l’entraîneur Wheeldon. «J’ai donc toujours su que c’était un joueur brillant et intelligent que l’on pouvait jouer à plusieurs postes. Vous pouvez brancher et jouer à Sham où vous le souhaitez. Il peut jouer l’avant-centre si vous le lui demandez. Il est si intelligent qu’il connaît le rôle en quelques secondes et lit les situations de jeu. Il a été un joueur formidable pour nous dans la seconde moitié de la saison.

« Oui, je pense que j’apporte de l’énergie, un peu de sens du jeu et une sorte de compréhension de ce que devrait être notre structure, comment nous devrions planifier et comment nous pouvons nuire à l’autre équipe », a convenu Shome. «Et je pense que Tommy me donne en quelque sorte cette liberté d’être un peu flexible et de poser des questions à l’autre équipe. Mais dans l’ensemble, je dirais que mon énergie et mon travail sont excellents. Pour moi, c’est la partie non négociable de ce que tout joueur devrait faire et ce que j’essaie de faire pour montrer l’exemple.

Publicité 9

Contenu de l’article

La meilleure partie pour Shome ?

Il adore le jeu à nouveau.

« Oh, ouais, c’est ça qui est fou », a ajouté Shome. « J’ai en quelque sorte vu que tout cela était vrai. Et donc, j’ai beaucoup apprécié ça.

COUPS FRANCS

Samedi après le match, Cavalry célébrera son titre de saison régulière en soulevant le Bouclier de la Première Ligue canadienne – la première fois qu’il sera présenté à un club de la CPL… Les Cavs (15V-7D-5L) se lancent dans la compétition avec 10 points d’avance sur Forge FC, deuxième (11-9-7). N’étant qu’à deux points de Forge, Pacific (11-7-9) peut encore rattraper Forge pour cette deuxième place convoitée – qui comprend un laissez-passer direct pour le match éliminatoire 1 contre 2. Samedi (15 h), Forge accueillera l’Atlético Ottawa (9-6-12), qui a entamé la fin de semaine en se battant pour la dernière place en séries éliminatoires. Mais l’Atletico Ottawa avait besoin du York United FC (10-5-12), cinquième, pour faire match nul ou perdre vendredi soir contre le Vancouver FC (8-5-14) pour rester en vie dans la course. Le HFX Wanderers FC (10-9-8) occupe la quatrième place… La cavalerie n’est pas blessée avant le week-end.

tsaelhof@postmedia.com

http://www.twitter.com/ToddSaelhofPM

Contenu de l’article

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion vivant mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail : vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur que vous suivez commente. Consultez nos directives communautaires pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.

Publicité 1



[ad_2]

En LOcal

Back to top button