Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

LCF: Matthieu Proulx analyse les forces en présence pour le match Alouettes – Argonauts

[ad_1]

Les Alouettes c. Argonauts seront présentés samedi à 15h sur RDS et RDS.ca

Avant-match Alouettes c.Argonauts

Grâce à leur victoire contre les Tiger-Cats de Hamilton samedi dernier, les Alouettes de Montréal ont obtenu leur laissez-passer pour la finale de l’Est contre les Argonauts de Toronto. Il s’agit d’une rediffusion du match de l’an dernier où Montréal avait perdu par la marque de 34-27.

Pour les Alouettes, l’heure est à la revanche pour s’assurer une place en grande finale pour la première fois depuis 2010. Mais ce ne sera pas une mission facile, puisque les Argos possèdent la meilleure équipe du circuit. Ils ont une fiche de 16-2 et ont remporté leurs trois matchs contre les Alouettes en 2023. Ceci étant dit, ce n’est qu’un match et tout peut arriver. Voici mon analyse avant la finale de l’Est.

Quand les Alouettes ont le ballon

Comme nous l’avons vu la semaine dernière, l’attaque montréalaise n’est pas la plus dominante. Pendant une bonne partie du match face aux Ticats, l’attaque au sol a été muselée avant de connaître quelques bons moments en fin de match. Le jeu au sol, dirigé par William Stanback, n’est clairement plus ce qu’il était autrefois. Cela risque de se poursuivre face aux Argonauts qui ont dominé la LCF cette saison en accordant seulement 83,6 verges au sol par match (1re CFL) et 4,4 verges par course (2e CFL). Le front défensif de Toronto possède une ligne imposante et des secondeurs très actifs qui ratent rarement leurs plaqués. Toutefois, ce sera la mission de la ligne offensive montréalaise de créer du mouvement dans les tranchées afin d’obtenir des résultats intéressants du premier coup. C’est une des clés du match. Il faut éviter de se retrouver dans une seconde et longue tentative car les choses pourraient se corser.

La principale raison pour éviter ce type de situation est la pression que pourrait subir Cody Fajardo. Premièrement, en se retrouvant dans une situation de passe évidente, on expose notre ligne à l’offensive qui a permis le plus grand nombre de sacs du quarterback cette saison (71) contre la défense qui en a fait le plus (68). Cela pourrait mener à des jeux négatifs et nuire à l’attaque des Alouettes. De plus, si Fajardo est sous pression, cela pourrait entraîner des revirements. Le quart-arrière montréalais a échappé le ballon huit fois cette année en plus de lancer 12 interceptions, alors qu’il s’apprête à croiser le fer avec l’unité défensive qui a causé le plus grand nombre de revirements cette année (54 dont 27 interceptions).

Vous voyez comme moi, chiffres à l’appui, que cet affrontement est inégal en faveur des Argonautes. Il sera donc essentiel que l’offensive de Jason Maas produise dès le premier essai, ainsi que que Fajardo se débarrasse du ballon rapidement et évite les revirements pour donner une chance à son équipe de gagner.

Quand les Argonautes ont le ballon

Les Argonautes ont une attaque productive et équilibrée. Cette saison, ils ont récolté en moyenne 29,3 points offensifs par match (2e LCF) et ont utilisé le ballon dans 44 % des jeux offensifs. Sans oublier qu’ils ont produit à un rythme impressionnant de 7,44 verges par jeu au premier essai (1er CFL). Au poste de quarterback, Chad Kelly a dirigé l’équipe de main de maître. Dès sa première année en tant que titulaire, il a apporté du mordant à toute l’équipe par son attitude et son audace. N’hésitant pas à courir et à baisser les épaules si nécessaire (40 courses/248 yards et 8 touchdowns), Kelly n’a pas hésité à attaquer les défenses adverses avec son bras canon tout au long de l’année. À cet égard, il se classe premier en verges par tentative de passe avec 10,5.

Sur le terrain, les Argonautes s’en sortent plutôt bien. Le coureur partant AJ Ouellette, un homme des cavernes des temps modernes, court avec la ferme intention de punir ses ennemis. Mais il peut aussi battre les joueurs défensifs avec vitesse, une combinaison mortelle. Pour obtenir un tel succès, il faut une ligne offensive de haut niveau et c’est exactement ce qu’on retrouve à Toronto. De plus, trois des cinq postes de ligne offensive de l’équipe d’étoiles de la LCF sont occupés par des joueurs des Argos.

Tout cela pose un défi complexe à tout adversaire. Heureusement pour les Alouettes, ils possèdent l’une des meilleures défenses de la LCF. La défense de Noel Thorpe, qui a porté l’équipe jusqu’ici, sera-t-elle encore capable de faire des miracles ? Les Alouettes seront-ils capables de gagner la bataille des revirements ? Pour y arriver, il faudra une grosse performance du front défensif pour créer un peu de pression sur Kelly et Ouellette.

Unités spéciales

David Côté a brillamment rebondi la semaine dernière contre les Tiger-Cats. Il a été parfait sur ses six coups de pied (4 placements et 2 transformations). Nous espérons qu’il poursuivra cette séquence. Chez les Argonauts, l’ancien des Alouettes Boris Bede a connu une saison phénoménale, dominant le circuit avec un taux de réussite de 94,9 % sur ses placements.

Au retour, James Letcher des Alouettes a été une belle surprise et les Argonauts ont été vulnérables cette saison sur les unités de couverture. Il pourrait donc y avoir des opportunités de jeux explosifs. Du côté de Toronto, le retourneur Javon Leake a mené tous les joueurs de la ligue avec 1 216 verges au total, soit une moyenne de 15 verges par retour et quatre touchés sur les retours de botté de dégagement. Montréal a très bien contenu le retourneur lors des trois affrontements cette année et devra le faire une quatrième fois cette saison.

PRÉDICTION

Victoire des Argonautes 27-19 !

[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button