Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

L’Autriche va indemniser les personnes persécutées en raison de leur orientation sexuelle

[ad_1]

L’Autriche va réhabiliter des milliers de personnes condamnées en raison de leur homosexualité jusque dans les années 2000 malgré la dépénalisation des relations entre personnes de même sexe en 1971, en raison d’exceptions légales discriminatoires.

• Lire aussi : A Vienne, une horrible fontaine payée très cher fait parler

Quelque 11 000 d’entre eux pourront désormais recevoir une indemnisation s’ils se manifestent, a annoncé lundi la ministre de la Justice Alma Zadic (Verts) lors d’une conférence de presse à Vienne.

Leur peine sera annulée et 3 000 euros leur seront versés, auxquels s’ajoutent 1 500 euros supplémentaires pour chaque année d’emprisonnement.

Ceux qui ont été poursuivis sans avoir été condamnés seront également indemnisés, notamment s’ils ont subi un préjudice moral ou professionnel.

« Il est clair que cette compensation financière ne pourra jamais effacer les souffrances et les injustices subies, mais il est crucial que l’Autriche, en tant qu’Etat, reconnaisse enfin sa responsabilité », a souligné Mme Zadic.

La loi, qui alloue la somme de 33 millions d’euros à ces fins, doit être adoptée par le Parlement d’ici la fin de l’année, pour une entrée en vigueur en février 2024, a indiqué un porte-parole du ministère. à l’AFP.

Même après la décriminalisation, 26 500 condamnations ont été prononcées jusqu’au début des années 2000, principalement contre des hommes.

La prostitution gay a été interdite jusqu’en 1989, le droit d’association est resté fermé aux militants LGBT+ jusque dans les années 1990 et l’âge du consentement pour les relations sexuelles entre hommes a été fixé à 18 ans (contre 14 ans pour les relations sexuelles hétérosexuelles) jusqu’en 2002, bien après l’Autriche. entrée dans l’Union européenne (UE) en 1995.

Après les heures sombres du nazisme dans une Autriche annexée par Adolf Hitler en 1938, la communauté LGBT+ a mis du temps à voir ses droits reconnus en raison de l’hostilité de l’Église catholique et du parti conservateur ÖVP, opposés à tout développement.

L’Autriche a légalisé l’adoption et le mariage homosexuel en 2019 par décision de la Cour suprême et le sujet fait désormais l’objet d’un large consensus dans l’opinion publique.

Le ministre a toutefois appelé à poursuivre la lutte contre la haine et les violences à l’égard des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et trans, citant des informations de plus en plus nombreuses.

[ad_2]

Gn Ca world

Back to top button