Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

l’attribution du prix à l’Iranien Narges Mohammadi largement saluée

[ad_1]

Le prix Nobel de la paix a été couronné, vendredi 6 octobre, la militante iranienne des droits de l’homme Narges Mohammadi, actuellement emprisonnée dans la République islamique où les femmes tête nue soufflent un vent d’émancipation malgré la répression.

Le militant et journaliste de 51 ans est récompensé « pour son combat contre l’oppression des femmes en Iran et son combat pour la promotion des droits humains et de la liberté pour tous »a déclaré à Oslo le président du comité Nobel norvégien, Berit Reiss-Andersen.

Vice-présidente du Centre des défenseurs des droits de l’homme fondé par Shirin Ebadi, également prix Nobel en 2003, Narges Mohammadi a été condamnée à plusieurs reprises et emprisonnée pendant 25 ans pour son engagement contre le hijab obligatoire pour les femmes et la peine de mort.

Alors que l’Iran a été frappé l’an dernier par un vaste mouvement de protestation, réclamant notamment le droit des femmes à ne pas porter le voile islamique, l’attribution de cette récompense à un prisonnier politique a été largement saluée.

► « Un moment historique pour la lutte pour la liberté en Iran »

L’attribution du prix Nobel de la paix au militant iranien emprisonné Narges Mohammadi représente « un moment historique et important pour la lutte pour la liberté en Iran »sa famille a réagi vendredi dans un message écrit.

« Nous dédions ce prix à tous les Iraniens et en particulier aux femmes et aux filles iraniennes qui ont inspiré le monde entier par leur courage et leur combat pour la liberté et l’égalité. »ajoute la famille.

► Le prix Nobel de la paix récompense le « courage et la détermination » des femmes iraniennes

Le prix Nobel de la paix décerné au militant iranien des droits de l’homme Narges Mohammadi « courage et détermination » Femmes iraniennes, a déclaré le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme.

« Cela met véritablement en valeur le courage et la détermination des femmes iraniennes, qui sont une source d’inspiration pour le monde entier »a déclaré la porte-parole Elizabeth Throssell à Genève, ajoutant : « Nous avons vu leur courage et leur détermination face aux représailles, aux intimidations, aux violences et aux détentions ».

► L’ONU demande la libération de l’Iranien Narges Mohammadi

L’ONU a demandé vendredi la libération du prix Nobel de la paix Narges Mohammadi, prix qui distingue « courage et détermination » Femmes iraniennes.

« Le cas de Narges Mohammadi est emblématique des risques énormes que prennent les femmes pour défendre les droits de tous les Iraniens. Nous exigeons sa libération et celle de tous les défenseurs des droits humains emprisonnés en Iran. »a réagi le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme.

► Le Nobel à Narges Mohammadi montre « la force des femmes pour la liberté », selon Berlin

Le prix Nobel de la paix décerné à Narges Mohammadi montre « la force des femmes pour la liberté »a réagi la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock sur X (anciennement Twitter).

« La voix intrépide de Mohammadi ne peut être confinée, l’avenir de l’Iran, ce sont ses femmes »» estime le chef de la diplomatie allemande à propos du militant emprisonné.

► « Aucune réaction » de la Russie, alliée de l’Iran

La Russie, alliée de l’Iran, « n’a aucune réaction » au prix Nobel de la paix qui a récompensé vendredi la militante iranienne des droits de l’homme Narges Mohammadi, emprisonnée dans son pays, a annoncé le Kremlin.

« Non, nous n’avons aucune réaction »Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré aux journalistes.

[ad_2]
Fr1

Back to top button