Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

L’approche hors saison de Jacob Markstrom ? « Beaucoup de langage de bébé »

[ad_1]

Contenu de l’article

Alors que Jacob Markstrom vise à rebondir après ce qui a été, de son propre aveu, une campagne décevante et parfois embarrassante, tout le monde veut savoir en quoi cet été aurait pu être différent pour le gardien de but des Flames de Calgary.

Publicité 2

Contenu de l’article

Pour Markstrom, c’est une réponse simple. Cette intersaison, contrairement aux autres plus tôt dans sa carrière, il avait des fonctions de père.

Contenu de l’article

« Des matins plus tôt et des couchers plus tôt pour nous », dit-il avec un large sourire. «Mais ça a été incroyable. Je ne le changerais pour rien au monde.

« C’est vraiment spécial pour moi d’être maintenant papa. Avoir mon père (Anders), que j’ai perdu en 2019, ça signifie beaucoup d’avoir le même rôle. La façon dont je l’ai admiré, c’est un peu comme ça que je veux que mes enfants m’admirent.

Cela n’a rien à voir avec le hockey.

Markstrom, 33 ans, rayonne chaque fois qu’il parle de son fils, né fin février.

Pour ce fier papa, l’arrivée de Clark aurait été le point culminant de l’hiver même si elle s’était produite au cours d’une série de 82 jeux blancs consécutifs. Au lieu de cela, cela a fourni une touche de perspective importante au cours de ce qui a été la pire saison statistique de Markstrom en tant que titulaire dans la LNH.

Contenu de l’article

Publicité 3

Contenu de l’article

« J’adore le hockey et je ne veux rien faire de plus que de gagner chaque match et d’arrêter chaque rondelle », a-t-il déclaré. « Mais en fin de compte, quand vous rentrez à la maison et que vous voyez votre enfant sourire, c’est une bonne distraction de laisser votre cerveau penser à autre chose. »

L’entraîneur des gardiens des Flames, Jason LaBarbera, peut comprendre. Père de deux enfants, il s’occupait de la ficelle en Arizona lorsqu’il a accueilli son premier garçon.

« Je pense que, pour chacun d’entre nous, cela met les choses en perspective », a déclaré LaBarbera. « Même si c’est votre vie, ce n’est pas la fin de tous les jours. Il y a d’autres choses dans votre vie, et je pense que nous luttons tous contre cela au quotidien, peu importe ce que vous faites au travail. Nous nous mettons beaucoup de stress et de pression pour réussir et nous savons tous que lorsque vous avez un enfant, cela change un peu votre perspective sur la vie. Ce n’est pas seulement pour Marky, c’est pour nous tous.

Publicité 4

Contenu de l’article

« Vous rentrez du travail et vous êtes fatigué et stressé et vous avez un petit bébé là-bas qui est tellement excité de vous voir… Il suffit de le regarder et cela change votre perspective. »

L’espoir est que Markstrom, le plus souvent, sourira déjà à son retour de la patinoire en 2023-2024. Il a répété à plusieurs reprises cet automne qu’il « se sent vraiment bien ». LaBarbera a déjà remarqué que Markstrom semble être « dans un meilleur état d’esprit ».

Le gardien de but des Flames est déterminé à prouver que la saison dernière a été une erreur. Il a terminé avec un pourcentage d’arrêts de .892, bien en dessous de sa moyenne en carrière. Son équipe a terminé deux points en dessous du seuil pour une invitation aux séries éliminatoires de la Conférence Ouest.

« Embarras, déception… », a déclaré Markstrom lors de la première journée du camp d’entraînement. « Je veux regarder vers l’avenir, mais ces deux mots, je pense, reviennent dans la tête et l’esprit de beaucoup de gars après la saison dernière. »

Publicité 5

Contenu de l’article

La nouvelle saison — enfin — commence avec le match d’ouverture de mercredi contre les Jets de Winnipeg (20 h MT, Sportsnet West/Sportsnet 960 The Fan).

Point positif dans la finale de pré-saison

Les Flames ont bouclé leur programme de mise au point avec une défaite 3-1 vendredi contre les Canucks à Vancouver. Il convient de noter que Markstrom était un point brillant derrière un peloton plat.

Les fidèles des Flames ont eu un peu mal au ventre après avoir accordé un but lors de la première tentative de Vancouver – un flash-back effrayant puisqu’il a été trop souvent trompé par le premier tir en 2022-23 – mais il était la raison pour laquelle le score final n’était pas grand-chose. plus déséquilibré. Parmi ses meilleurs travaux, il a réalisé des arrêts sur Brock Boeser et Elias Pettersson et a contrecarré JT Miller après un turnover inhabituel de Chris Tanev. Il a été crédité de 28 arrêts, les autres marqueurs venant sur des occasions tout seuls.

Publicité 6

Contenu de l’article

(Il serait fou d’accorder beaucoup d’importance aux statistiques des gardiens de but d’avant-saison, mais Markstrom avait les meilleurs chiffres parmi tous les hommes masqués de Calgary au cours de la liste des hors-concours.)

«Je pensais qu’il s’était battu», a félicité l’entraîneur-chef des Flames Ryan Huska dans son discours d’après-match vendredi au Rogers Arena. « Je pensais que Jake était bon pour nous devant le filet ce soir. »

Cela devra être un thème récurrent cet hiver.

Tout comme les Flames ont besoin de plus de points de la part de l’ailier vedette Jonathan Huberdeau, ils ont besoin d’une campagne de rebond de la part de leur gardien numéro un.

Alors qu’Huberdeau parlait de ses entretiens avec un psychologue du sport à Montréal, Markstrom n’a jamais révélé comment il aurait pu modifier son approche hors-saison alors qu’il tente de retrouver la forme qui a fait de lui un finaliste du trophée Vézina il y a deux ans.

« J’ai beaucoup parlé en langage bébé cet été, et ça m’a aidé », a-t-il plaisanté. « Bébé Clark est un excellent thérapeute et il m’a beaucoup aidé. »

FRITES DE GLACE

Lors de la fête des détenteurs d’abonnements de saison au Saddledome, samedi, les Flames ont révélé que le meilleur défenseur Rasmus Andersson aura un « A » cousu sur son maillot cette saison. Andersson, 26 ans, est le seul ajout à une équipe de direction en lettre qui comprend également Mikael Backlund en tant que nouveau capitaine et Huberdeau, Elias Lindholm et Tanev en tant qu’autres suppléants.

wgilbertson@postmedia.com

Sur X : @WesGilbertson

Contenu de l’article

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion vivant mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail : vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur que vous suivez commente. Consultez nos directives communautaires pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.

Publicité 1

[ad_2]

En LOcal

Back to top button