Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

l’application pour poser des questions au gouvernement

[ad_1]

Le porte-parole du gouvernement a introduit une innovation, mercredi 4 octobre, lors du traditionnel rapport faisant suite au conseil des ministres. En plus de répondre aux questions des journalistes, Olivier Véran a annoncé qu’il « répondrait à quelques questions posées par les citoyens français »via Agora, une « application de la démocratie directe »lancé la semaine dernière par le gouvernement. « 2 000 questions ont déjà été posées »a annoncé le porte-parole du gouvernement.

Rapprocher l’action politique des citoyens

Agora, lieu de débat politique dans la Grèce antique, est le nom de la nouvelle application lancée par le ministère du Renouveau démocratique pour « consulter le français ».

Elle doit « permettre aux citoyens de donner leur avis et de poser des questions aux membres du gouvernement », promet le site Internet. L’objectif annoncé ? « Mieux impliquer les Français dans les grandes décisions qui les concernent » et fait « faire émerger leurs choix et leurs attentes pour la mise en œuvre des politiques publiques ».

C’est « Rapprocher l’action politique des citoyens »a précisé Olivier Véran, qui a déjà renommé l’outil « TripAdvisor de la démocratie », en référence à la célèbre application de notation touristique. Le porte-parole du gouvernement a indiqué dimanche sur BFM TV qu’un Français téléchargeait la nouvelle application. « toutes les 20 secondes ».

« Les Français aiment la politique, en parlent beaucoup et privilégient de plus en plus les mécanismes de démocratie directe »a-t-il noté, prédisant que s’ils sont interrogés directement, ils voteront davantage.

Communication bidirectionnelle

Concrètement, « Agora » organise d’abord des consultations numériques : quatre questions en moyenne seront mises en ligne chaque mois. Les ministres peuvent ainsi interroger les Français sur des thématiques précises : environnement, emploi, immigration, etc.
« Ces consultations en ligne comprendront une dizaine de questions, à choix multiples ou à réponse libre, avec possibilité de poser une question »explique le site du gouvernement, « les enseignements tirés et les actions qui en découlent seront partagés post-consultation ».

En octobre, les trois premières consultations seront consacrées à la transition écologique, à la sobriété énergétique et au renouveau écologique. L’emploi, la santé, la sécurité ou l’école devraient suivre.

Chaque semaine, les Français pourront également, de manière anonyme, poser leurs questions ou voter pour celles de leurs concitoyens dans l’application. « Les plus populaires seront discutées en Conseil des ministres, et le ministre concerné ou le porte-parole du gouvernement y répondra. Il fera également l’objet d’une réponse vidéo sur Agora » promet le gouvernement.

[ad_2]
Fr1

Back to top button