Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Entreprise

L’ancien cinéma Roxy tombe sous le pic des démolition… et de la neige

[ad_1]

À une autre époque, le cinéma était toujours plein le week-end.

«Vous alliez danser sur la plage parfaite, ou vous alliez admirer la vue. Et quand tu allais dans des petits sites, tu l’épousais au printemps, c’était pressé», illustre l’historien Rénald Bordeleau.

Le vieux cinéma Roxy tombe sous la neige (Amélie St-Yves)

Le bâtiment a été officiellement inauguré en mars 1937 et voir un film coûtait 15 cents. Il n’y avait qu’une seule pièce avec mezzanine et un projectionniste y changeait la bobine toutes les vingt minutes environ.

«Quand on faisait bien ça, ça ne se voyait pas», se souvient Michel Guay, 85 ans, qui a travaillé une vingtaine d’années dans différents cinémas de Shawinigan, dont le Roxy.

Il se souvient de l’effervescence de certains grands films, comme Ben Hur Et Les dix Commandements. Il s’est présenté mercredi devant le cinéma, par curiosité.

« Nous n’avons pas le choix, sinon ça va tomber. »

Dommage

Le directeur des communications de la Ville de Shawinigan, Frédéric Beaulieu, reconnaît que c’est dommage de devoir tout lâcher.

«C’est certainement malheureux. On aurait aimé que la fin soit différente. Malheureusement, le temps a fait son œuvre», mentionne-t-il, précisant qu’il ne restera plus beaucoup de bâtiments Art déco à Shawinigan.

Le cinéma Roxy ferme ses portes en 1978, avant de projeter des films pour adultes pendant une courte période, puis reste vacant pendant une dizaine d’années avant d’être racheté et utilisé comme entrepôt. La Ville l’a acheté en 2015, mais aucun projet n’y a été réalisé.

L’offre pour la démolition, qui doit s’étaler sur quatre semaines, était estimée à 150 000 dollars alors que l’estimation de la ville était quatre fois plus élevée.

[ad_2]

Gn Ca bus

Back to top button