Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

L’accusation de voies de fait abandonnée contre un agent de Saskatoon accusé de force excessive

[ad_1]

Contenu de l’article

Une accusation de voies de fait contre un agent de police de Saskatoon alors qu’il était en service a été abandonnée après que celui-ci ait accepté sa responsabilité et mené une forme de médiation.

Les porte-parole de la police de Saskatoon et du ministère de la Justice ont confirmé que le 12 octobre, le const. L’accusation portée contre Jody Levesque a été retirée au lieu de mesures alternatives, un processus qui détourne les dossiers du système de justice pénale et les renvoie plutôt aux services de médiation.

Contenu de l’article

Lévesque, 52 ans, a été inculpé en avril 2023 après le dépôt d’une plainte publique.

Il a été accusé d’avoir utilisé une force excessive lors d’une arrestation le 4 mai 2022. La police a déclaré que Lévesque répondait à un rapport faisant état d’une agression au couteau, dans laquelle le suspect a ensuite été accusé de voies de fait graves et de manquement à une condition du tribunal.

L’allégation contre Lévesque incluait l’étouffement, l’étouffement ou l’étranglement, selon les archives judiciaires. Dans un communiqué, la police a indiqué que le suspect n’avait pas été blessé.

Le site Web du service de police de Saskatoon indique que le programme de mesures alternatives « offre aux personnes accusées d’avoir commis une infraction au Code criminel la possibilité d’accorder réparation à la victime et à sa communauté ».

Le processus extrajudiciaire examine les résolutions appropriées, souvent convenues par la victime et l’accusé, qui reconnaissent le préjudice causé, satisfont aux objectifs de sécurité publique et réhabilitationet accorder des réparations à la victime et à sa communauté, selon le site Internet du SPS.

Les procureurs de la Couronne doivent décider si l’infraction se prête à la déjudiciarisation.

« Les mesures alternatives n’impliquent pas un plaidoyer de culpabilité, mais nécessitent une acceptation de responsabilité. Cela ne donne pas lieu à un casier judiciaire, mais un registre est conservé de l’affaire soumise à des mesures alternatives », a confirmé un porte-parole du ministère de la Justice.

Partagez cet article sur votre réseau social

[ad_2]

En LOcal

Back to top button