Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

la trace d’une production

[ad_1]

Ce dimanche, en fin de matinée, la police a été alertée par un couple habitant Pradines, inquiet de ne pas avoir de nouvelles de leur fille de 20 ans partie la veille avec son véhicule acheter de la nourriture à emporter chez McDonald’s. Les recherches qu’ils ont effectuées eux-mêmes jusqu’à deux heures du matin n’ont rien donné.

Suivi des troubles psychologiques et psychiatriques

De nouvelles recherches ont été lancées ce dimanche matin avec le renfort d’une équipe cynophile de Clermont-Ferrand. La jeune fille a été retrouvée en fin de matinée non loin de son véhicule à Bois Féchet, sur la commune de Pradines, avec du scotch sur la bouche et autour des poignets. Informations révélées par Le Pays Roannais confirmé ce dimanche par le procureur de la République de Roanne, Abdelkrim Grini.

« Le parquet et les gendarmes connaissent bien cette jeune fille pour des troubles psychologiques et psychiatriques. Il y a quelques semaines, elle affirmait avoir été kidnappée dans le coffre d’une voiture avant de réussir à s’enfuir, mais nous n’avons jamais trouvé le moindre indice. Elle a l’habitude de s’enfuir, surtout la nuit, dans les bois, et elle se met en danger. L’hiver dernier, elle a été retrouvée en état d’hypothermie et hospitalisée », souligne le procureur.

La cassette appartient à ses parents

Est-ce un scénario fabriqué ? C’est ce que pourraient laisser penser le profil de la victime et les premiers éléments de l’enquête. Notamment la cassette retrouvée sur la jeune femme qui s’avère appartenir à ses parents.

« Son père cherchait cette cassette depuis plusieurs jours et les bandes autour de ses poignets étaient assez lâches. Le scénario de l’intervention d’un tiers semble invraisemblable. Tout porte à croire qu’elle s’est elle-même attaché les mains et a mis le scotch sur sa bouche. Par précaution, j’ai demandé qu’elle soit transportée à l’hôpital par les pompiers pour vérifier qu’elle n’était pas victime de violences physiques ou sexuelles », précise le procureur.

[ad_2]
Fr1

Back to top button