Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

La star des Flames, Huberdeau, s’amuse à nouveau. Les points suivront-ils ?

[ad_1]

Contenu de l’article

Pendant la saison morte, alors que de nombreux gars ont naturellement envie de faire une pause dans le match, Jonathan Huberdeau patine avec plusieurs équipes de la ligue d’été dans la région de Montréal.

Publicité 2

Contenu de l’article

Ce gars adore être à la patinoire.

Contenu de l’article

Sauf que, lors de sa première campagne avec les Flames de Calgary, cela n’a pas toujours été le cas.

« Vous savez, vous vous dites : « Je ne le ressens pas aujourd’hui » », se souvient Huberdeau. « Et puis je me suis dit : ‘Saint…' »

La star de l’ailier gauche jure, puis s’excuse pour son langage.

« Je n’ai jamais ressenti ça auparavant », a-t-il poursuivi. « Quand vous venez à la patinoire, vous devriez être excité. Je pense que cette année, cela m’est revenu et ça va juste rendre les choses plus faciles. C’est amusant de venir ici. On peut dire que tout le monde est excité.

Tout le monde est également optimiste quant au fait que cette équipe des Flames est capable de faire bien mieux qu’elle ne l’a montré en 2022-2023, lorsqu’elle a échoué à une neuvième place au classement de la Conférence Ouest, mais leur recette pour un rebond repose sur bien plus. infraction d’Huberdeau.

Contenu de l’article

Publicité 3

Contenu de l’article

Plus de pop en avantage numérique. Plus d’impact lors des prolongations à trois contre trois. Plus de tirs au but, ce qui devrait ouvrir davantage de voies de passe pour cet as du meneur de jeu.

Huberdeau, dont les 55 points l’hiver dernier l’ont placé au cinquième rang des meilleurs pointeurs de l’équipe et en dehors du Top 100 dans la course à l’échelle de la ligue, attend également plus de lui-même.

Sa priorité hors saison était de reconstruire sa confiance, de retrouver l’arrogance qui faisait auparavant de lui un type de point par match plus lors de quatre campagnes consécutives et un joueur étoile de la deuxième équipe dans deux d’entre elles. Entre les matchs de la ligue d’été, il a eu plusieurs entretiens avec un psychologue du sport.

Il n’est pas passé inaperçu que lors du premier entraînement de jeudi au Saddledome, Huberdeau a tenté quelques spin-o-ramas, déclarant ensuite aux journalistes avec un large sourire : « Je pourrais les ramener cette année. » Darryl Sutter n’aurait pas approuvé.

Publicité 4

Contenu de l’article

« Je pense que mentalement, cet été a été énorme pour récupérer la confiance, » a déclaré Huberdeau. «Je me sens vraiment bien en ce moment. Cela ne sera pas facile, mais je me sens bien personnellement. Je dois juste me lâcher et m’amuser là-bas.

« Je suis revenu ici et je suis positif, et c’est ce que je veux. Vous pouvez commencer à trop réfléchir – et c’est ce que je faisais l’année dernière. Et cette année, c’est vraiment important de tout oublier et de juste jouer au hockey. Amusez-vous. C’est ce que je faisais et je m’en suis un peu éloigné l’année dernière. Quand tu commences à faire ça, tu te sens lourd, tu n’es pas aussi rapide. L’année dernière, c’est ce que j’ai ressenti.

«Cette année, c’est comme: ‘Hé, si tu sais que tu as confiance, que tu es positif, ça va marcher.’ »

Une grande partie de ce que vous entendez du nouveau régime des Flames – dirigé par Craig Conroy comme directeur général et Ryan Huska comme entraîneur-chef – devrait profiter à Huberdeau, qui a récemment eu 30 ans et vient tout juste de commencer le plus gros contrat de l’histoire de la franchise.

Publicité 5

Contenu de l’article

Ils ont parlé d’encourager plus de créativité en attaque.

Ils ont parlé de plus de temps de glace pour les meilleurs talents.

Ils n’ont certainement pas parlé de déplacer le numéro 10 vers l’aile droite, une expérience ratée qui semble mettre en évidence la relation tendue entre Huberdeau et son ancien entraîneur Sutter. Pendant deux jours de camp d’entraînement, il a travaillé sur le côté gauche de ce qui serait le premier trio incontesté de Calgary, avec Elias Lindholm au centre et Yegor Sharangovich sur l’autre flanc.

« Un entraîneur l’aide en le mettant dans des situations où il sent qu’il peut aider l’équipe à gagner », a déclaré Huska à propos d’Huberdeau. « Ce que je recherche, c’est un gars qui joue avec un certain rythme et quand il fait ses passes ou ses jeux, il en complète la plupart. Quand vous voyez un joueur faire cela, vous savez qu’il se sent vraiment bien dans sa peau et dans son jeu et cela nous permettra de le mettre dans des situations où il pourra avoir un impact plus direct sur le jeu. »

Publicité 6

Contenu de l’article

Parce que, qu’il s’agisse de la saison régulière de la LNH ou d’une tournée de ligue d’été avec une bande de copains, c’est toujours beaucoup plus amusant de gagner.

Preuve de la confiance que les Flames ont en Huberdeau, on croit qu’il figure sur la liste restreinte des candidats potentiels au poste de capitaine.

« Évidemment, vous y réfléchissez. C’est un honneur d’être capitaine», a déclaré Huberdeau. « Mais en fin de compte, nous ne décidons pas. Je veux être un leader dans cette équipe et l’année dernière, c’était difficile pour moi d’être un leader. Donc cette année, je veux vraiment être le même gars qu’en Floride et amener cette équipe à un autre niveau, avec tous ces gars.

Huberdeau estime d’ailleurs que le « C » devrait être cousu sur le pull de Mikael Backlund. Cela semble être une opinion populaire – Nikita Zadorov a récemment exprimé la même chose – mais cela n’arrivera que si Backlund signe bientôt une prolongation avec le club. Il paraît que les deux parties discutent.

« Évidemment, nous savons tous que Backs devrait être le capitaine, mais nous verrons ce qui va se passer », a déclaré Huberdeau. « Je pense que tout le monde devrait dire que ce devrait être Mikael. Je veux dire, il est ici depuis 14 ans. Il mérite de l’être et c’est un gars dont il est le leader. Vous pouvez simplement le dire. Il rassemble tout le monde et des trucs comme ça. Donc à mon avis, ça devrait être lui. Évidemment, il y a des problèmes de contrat, mais j’espère qu’il restera avec nous et qu’il sera le capitaine.

wgilbertson@postmedia.com

X: @WesGilbertson

Contenu de l’article

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion vivant mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail : vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur que vous suivez commente. Consultez nos directives communautaires pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.

Rejoindre la conversation

Publicité 1



[ad_2]

En LOcal

Back to top button