Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Entreprise

La Russie reprend ses exportations de diesel par voie maritime après la levée de l’interdiction

[ad_1]

Contenu de l’article

(Bloomberg) — La Russie a repris ses expéditions de diesel à l’étranger ce week-end, après que le gouvernement a levé une interdiction sans précédent qui a ébranlé les marchés mondiaux de ce carburant.

Transneft PJSC, l’opérateur russe de pipelines de brut et de produits pétroliers, a repris samedi le chargement de produits pétroliers, sur la base des demandes des producteurs confirmées par le ministère de l’Energie et dédouanées, a déclaré le porte-parole Igor Dyomin.

Contenu de l’article

Moscou a autorisé la reprise des exportations maritimes de diesel le 6 octobre, un peu plus de deux semaines après avoir imposé l’interdiction visant à freiner la flambée des prix intérieurs du carburant automobile. Le retour des flux apporte un soulagement à un marché pétrolier déjà resserré par l’Arabie saoudite et les restrictions imposées par la Russie sur l’approvisionnement en brut riche en diesel.

Contenu de l’article

Au moins deux pétroliers transportant du diesel à très faible teneur en soufre ont quitté le port balte de Primorsk depuis que la Russie a levé l’interdiction, selon les données de suivi des navires et les rapports portuaires compilés par Bloomberg. L’Eternal Sunshine est parti dimanche avec environ 318 000 barils, et le Romeos a navigué tôt lundi avec 287 000 barils, selon les données, qui intègrent des informations de la société d’analyse Kpler Ltd.

Aucun départ n’a été observé ce week-end depuis le port de Novorossiysk, sur la mer Noire. Cependant, le Beks Lina a commencé à y charger du diesel le 7 octobre.

Même si la Russie a levé l’interdiction des flux maritimes, certaines limitations sont toujours en vigueur dans le cadre des nouvelles règles. Les exportations doivent être livrées vers les ports russes par pipeline et les producteurs sont tenus de conserver au moins 50 % de leur production de diesel chez eux.

En outre, la Russie a imposé aux producteurs de carburant un quota d’exportation de diesel, qui ne devrait pas dépasser en octobre leurs expéditions moyennes à l’étranger des huit derniers mois, a rapporté lundi Interfax, citant le premier vice-ministre de l’Energie, Pavel Sorokin.

L’approvisionnement en diesel via les chemins de fer reste interdit, dans le but de réapprovisionner le marché intérieur et d’empêcher une augmentation des prix de gros, a déclaré lundi le vice-Premier ministre Alexander Novak lors d’une réunion du gouvernement.

Partagez cet article sur votre réseau social

[ad_2]

financialpost

Back to top button