Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Entreprise

La raison de la panne ferroviaire est toujours « sous enquête » après que des milliers de personnes soient bloquées dans la région du Grand Toronto – Winnipeg Free Press

[ad_1]

MONTRÉAL – Des questions demeurent quant à la cause profonde de la panne massive sur les lignes du CN qui a retardé des milliers de navetteurs de la région de Toronto pendant des heures mardi.

Dans un communiqué publié ce soir-là, la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada a déclaré que la raison de la perturbation numérique faisait toujours l’objet d’une enquête.

Ses données n’étant pas affectées, le CN affirme qu’il n’y a eu aucune indication d’une cyberattaque, même si son site Web a été fermé mardi après-midi.

Un homme marche le long d'un quai vide alors qu'un train est inactif à la gare Union de Toronto après que GO Transit et UP Express ont annoncé que les trains ne circulent pas sur l'ensemble du réseau en raison d'une panne du système à l'échelle du réseau, le mardi 3 octobre 2023. LA PRESSE CANADIENNE/Chris Jeune

Un homme marche le long d’un quai vide alors qu’un train est inactif à la gare Union de Toronto après que GO Transit et UP Express ont annoncé que les trains ne circulent pas sur l’ensemble du réseau en raison d’une panne du système à l’échelle du réseau, le mardi 3 octobre 2023. LA PRESSE CANADIENNE/Chris Jeune

Le système de contrôle du trafic ferroviaire du CN a été hors service pendant plusieurs heures à partir de 13 heures environ, obligeant les trains Go Transit à s’arrêter à la gare la plus proche tandis que les navetteurs se pressaient à la gare Union de Toronto aux heures de pointe dans l’espoir que le système reprendrait.

Le service UP Express, qui relie le centre-ville à l’aéroport Pearson de Toronto, est également au point mort, tandis que plus de 30 arrivées et départs de Via Rail à la gare Union étaient en retard, certains de plus de trois heures.

Le CN s’est excusé pour ce qu’il a appelé un problème de connectivité Internet et d’échange de données électroniques, mais a noté qu’aucun de ses trains de marchandises n’avait connu de retard.

Ce rapport de La Presse Canadienne a été publié pour la première fois le 4 octobre 2023.

Entreprises dans cette histoire : (TSX:CNR)



[ad_2]

En Bussnic

Back to top button