Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

La potentielle relance du 3e lien autoroutier enchante les députés caquistes | 3e lien : tout sur le tunnel Québec-Lévis

[ad_1]

La « consultation » sur le troisième lien évoquée par François Legault au lendemain de la défaite de la Coalition Avenir Québec (CAQ) aux élections complémentaires dans Jean-Talon semble avoir eu un effet revigorant sur son caucus – dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches, du moins.

Interrogés mercredi matin à leur arrivée au Salon Bleu, les députés caquistes de la grande région de Québec – qui n’avaient visiblement pas été prévenus du départ du premier ministre la veille – ont tous répété le même message selon lequel le gouvernement avait la responsabilité d’écouter. à la population.

Il faut tenir compte de ce qui a été dit lundia notamment répété la ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, qui est également députée de Louis-Hébert, dans l’ouest du Québec. Démocratie, les gens ont toujours raisonelle a ajouté.

Tout doit être sur la table et rien ne devrait être taboua également déclaré sa collègue Martine Biron, députée des Chutes-de-la-Chaudière, qui a invité tout le monde à reste calmecar le projet n’a pas encore été officiellement relancé.

Nous n’avons pas promis le troisième lien : nous avons dit que rien n’était exclu, a souligné un peu plus tard le ministre Éric Caire. Le dossier est sensible pour le député de La Peltrie, ce dernier ayant reçu des menaces pour rester en poste après l’abandon du volet routier du projet, lui qui avait promis de démissionner s’il le fallait.

L’expression tout est sur la table a également été utilisé par Bernard Drainville mercredi matin. Le ministre, qui est député de Lévis, a reconnu que le CAQ avait j’ai mangé un vol à Jean-Talon au profit de son ancien parti politique, le Parti Québécois (PQ), et qu’à ce titre, elle devait acceptez de vous remettre en question.

J’ai toujours cru à un nouveau lien (et) je crois toujours à un nouveau liena-t-il souligné, ajoutant qu’il ne voulait pas non plus que son gouvernement faire des promesses creuses.

Quoi qu’il en soit, les maires de Beauce-Nord sommes heureux (de voir) que nous allons rouvrir ce dossiera confié le député Luc Provençal qui dit avoir reçu plusieurs appels à ce sujet mardi.

Selon son collègue de Beauce-Sud, Samuel Poulin, les discussions sur le troisième lien n’ont jamais cessé au sein du caucus caquiste de la grande région de Québec, même lorsque le volet autoroutier a été abandonné pour lui faire place. aux transports en commun. Ces discussions visaient à améliorer le projet, a-t-il confié.

Les députés n’avaient toutefois pas été prévenus du départ de M. Legault, a affirmé mercredi Mario Asselin, élu dans Vanier–Les Rivières, au Québec. La réaction du premier ministre à la défaite de la CAQ dans l’affaire Jean-Talon a néanmoins été la femme de chambreselon lui.

LE PQ appelle à un remaniement ministériel

Par ailleurs, la potentielle relance du troisième lien autoroutier entre Québec et Lévis est la preuve que le gouvernement ne sait pas où il vaselon PQqui demande à François Legault de remanier son conseil des ministres.

L’idée a été lancée par le député Pascal Bérubé, mercredi matin, en point de presse. Selon lui, le Premier ministre devrait procéder à un remaniement pour mieux cibler vos priorités.

Une telle opération pourrait permettre de voir si le gouvernement, qui agit de manière erratiquedevrait changer de direction dans certains dossiers, a ajouté M. Bérubé, selon qui c’est la première fois que le PQ se permet de faire une telle proposition depuis l’élection du CAQ en 2018.

Arguant qu’il ne voulait pas personnaliser le débatle député de Matane-Matapédia n’a pas précisé quel ministre devrait selon lui changer de président. je ne donnerai pas de nomil a répondu à la presse parlementaire qui l’incitait à s’engager.

Interrogé sur le sujet, le premier ministre Legault a notamment réitéré en se rendant au Salon Bleu qu’il avait totalement confiance en Geneviève Guilbeault comme ministre des Transports, qui occupe également le poste de vice-première ministre du Québec.

Les autres partis ne se sont pas forcément montrés plus tendres envers le gouvernement mercredi, à la suite des déclarations de M. Legault concernant la potentielle relance du troisième lien autoroutier.

Le chef par intérim du Parti libéral du Québec (PLQ), Marc Tanguay, a notamment qualifié le premier ministre de girouette nationale.

Le leader parlementaire de Québec solidaire (QS), Gabriel Nadeau-Dubois, a également reproché à M. Legault de vouloir ressusciter un projet de zombies juste à temps pour Halloween.

QS voulait déposer une motion sans préavis à l’Assemblée nationale pour rappeler que le ministre Guilbault avait abandonné le volet routier du troisième lien, affirmant qu’il s’agissait d’une décision pragmatique Et responsablemais les parlementaires n’ont pas accepté d’en débattre.

[ad_2]
journalmetro

Back to top button