Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Science et technologie

La plateforme Omegle ferme ses portes

[ad_1]

Le site de chat vidéo en direct Omegle, qui a connu un formidable essor pendant la pandémie de COVID-19 mais a été critiqué pour être devenu un terrain fertile pour les prédateurs sexuels, a annoncé sa fermeture après 14 ans.

Le fonctionnement d’Omegle est simple : on se connecte au site, on ouvre notre webcam, et la plateforme se charge de nous envoyer aléatoirement une autre personne pour discuter.

Durant la crise sanitaire, la plateforme a permis à de nombreuses personnes de briser leur isolement. Les créateurs de contenu l’ont également utilisé pour les costumes (cosplayer), échanger entre polyglottes, faire des spectacles musicaux live ou encore vulgariser des maladies, comme l’alopécie.

Le site est cependant très apprécié des jeunes, qui ne sont pas à l’abri d’être mis en contact avec des personnes mal intentionnées. Omegle a été mentionné dans plus de 50 affaires contre des pédophiles au cours des deux dernières années, selon la chaîne de télévision britannique BBC.

Une plateforme propice à l’exhibitionnisme

Au fil des années, la plateforme Omegle a fait l’objet d’un examen minutieux car elle est devenue, selon les critiques, un terrain fertile pour la pédopornographie et d’autres abus.

Omegle est un site Web qui se présente comme une plateforme permettant de « parler à des inconnus », mais les critiques affirment qu’il s’agit d’un refuge pour les prédateurs sexuels mineurs.

Photo : Radio-Canada / Rudy Gauer

Les chaînes TikTok ont ​​également utilisé la plateforme comme appât pour piéger les pédophiles potentiels. Certaines ont été fermées par le réseau social pour non-respect de ses conditions d’utilisation.

La fermeture du site intervient environ une semaine après qu’Omegle a réglé un procès l’accusant d’avoir mis en relation un utilisateur de 11 ans avec un prédateur sexuel, selon des documents judiciaires.

Cette plainte, déposée en 2021 devant un tribunal de l’Oregon, s’inscrit dans une longue série de litiges similaires auxquels Omegle a dû faire face.

Pratiquement n’importe quel outil peut être utilisé pour le bien ou le mal.

Il ne peut y avoir d’évaluation honnête d’Omegle sans reconnaître que certaines personnes en ont abusé, notamment pour commettre des crimes d’atrocités indescriptibles.» a déclaré le fondateur d’Omegle.

Selon lui, l’exploitation du site n’est plus viable ni financièrement ni psychologiquement.

Brooks a fondé Omegle en 2009, alors qu’il avait 18 ans. C’est la même année qu’une plateforme similaire, Chatroulette, est fondée par un Russe de 17 ans, toujours en ligne.

En plus de compter des millions d’utilisateurs quotidiens au fil des ans, les enregistrements de vidéos Omegle sont largement partagés sur YouTube et les plateformes de médias sociaux comme TikTok.

Jeudi matin, le site Web d’Omegle restait en ligne avec la déclaration de Brooks, mais sa fonction de chat vidéo en ligne n’était plus visible.

Du fond du cœur, je remercie les personnes qui ont utilisé Omegle à des fins positives et tous ceux qui ont contribué de quelque manière que ce soit au succès du site. Je suis vraiment désolé de ne pas pouvoir continuer à me battre pour toion peut y lire.

La toile déchirée

Jeudi après-midi sur TikTok, le hashtag Omegle comptait 11,5 milliards de vues.

David, influenceur français qui anime les chaînes YouTube et TikTok La vie en chauve, a beaucoup utilisé la plateforme Omegle pour faire connaître sa maladie : l’alopécie.

@lavie_enchauve

Vous avez sûrement vu la nouvelle : la plateforme Omegle, où nous avons eu l’occasion de nous rencontrer, ferme ses portes. J’ai lancé ce format vidéo sur TikTok il y a 2 ans afin de sensibiliser à ma maladie, l’alopécie. C’est en préparant cette vidéo que je réalise vraiment ce que nous avons accompli ensemble. Je suis reconnaissant envers tous ceux à qui j’ai pu parler (sauf ceux qui voulaient que je jette une couverture derrière moi haha). Je suis naturellement timide à cause de mon passé, mais en vous parlant, j’ai pris confiance en moi, alors merci. Ce qu’il faut retenir, c’est que l’aventure continue. J’ai hâte de partager la suite avec vous ❤️

♬ son original – La Vie En Chauve

Il a publié jeudi une vidéo sur la fermeture du site, affirmant qu’il reconnaissant envers chaque personne avec qui (il a pu) parler sur la tribune, ce qui lui a permis d’avoir confiance en lui.

J’ai lancé ce format vidéo sur TikTok il y a deux ans dans le but de faire connaître ma maladie, l’alopécie. C’est en préparant cette vidéo que je réalise vraiment ce que nous avons accompli ensemble.

Il a rassuré ses fans (au nombre de 1,6 million sur TikTok seulement) en mentionnant qu’il poursuivrait son travail, sans toutefois donner de précisions sur la version de ses prochaines interventions.

Ryan Hale, polyglotte américain qui compte 2,1 millions d’abonnements sur TikTok, a basé sa carrière d’influenceur sur la surprise des autres internautes sur la plateforme Omegle.

Il n’avait toujours pas réagi à la fermeture de la plateforme jeudi après-midi, et n’avait pas immédiatement répondu à une demande de commentaires de Radio-Canada.

Avec des informations de la BBC et d’Associated Press



[ad_2]

Gn Ca tech

Back to top button