Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

La plaignante du procès Peter Nygard dit que la honte et la peur l’ont empêchée de se manifester

[ad_1]

L’une des femmes qui ont accusé l’ancien magnat de la mode Peter Nygard d’agression sexuelle a déclaré aux jurés lors de son procès à Toronto qu’elle avait peur de se manifester pendant des années après l’agression présumée.

Nygard, fondateur d’une entreprise internationale de vêtements pour femmes, aujourd’hui disparue, est accusé d’utiliser sa position dans l’industrie de la mode pour attirer les femmes et les filles.

L’homme de 82 ans a plaidé non coupable de cinq chefs d’accusation d’agression sexuelle et d’un chef de séquestration dans des incidents présumés allant des années 80 au milieu des années 2000.

Le jury a appris que la première requérante, dont l’identité est protégée par une interdiction de publication, a rencontré Nygard lors d’un concert des Rolling Stones à Toronto à la fin des années 80 avant d’être ramenée dans la chambre du dernier étage du siège social de son entreprise à Toronto, où elle prétend qu’elle a été piégée et attaquée.

Elle a témoigné aujourd’hui qu’elle avait décidé de ne pas se manifester immédiatement par honte, par peur qu’on ne la croirait pas et que cela détruirait sa carrière d’actrice.

Elle dit qu’elle a décidé de se manifester à la police des années plus tard après avoir vu un article de magazine sur Nygard, ce qui l’a incitée à raconter à un ami ce qui s’était passé.


Ce rapport de La Presse Canadienne a été publié pour la première fois le 4 octobre 2023.

[ad_2]

En LOcal

Back to top button