Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

La journaliste du Journal Clara Loiseau remporte la bourse Arthur-Prévost

[ad_1]

Le journaliste de Journal de Montréal Clara Loiseau a mis la main sur la bourse Arthur-Prévost samedi lors du congrès annuel de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), grâce à ses reportages internationaux et sur la crise du logement.

« Je suis très heureuse d’avoir une rédaction qui me fait confiance et me suit dans mes projets », a réagi au bout du fil celui qui a rejoint le Journal en 2020.

La bourse, lancée en 2007, a pour vocation de récompenser la qualité du travail d’un journaliste ayant moins de cinq ans d’expérience dans la presse écrite et qui démontre son engagement envers la profession. Un montant de 2 000 $, financé par le legs du journaliste Arthur Prévost, est remis au gagnant.

Clara Loiseau s’est distinguée par ses nombreux reportages sur les conséquences de la pénurie de logements, mais aussi par son travail de terrain lors des incendies de forêts en Europe et concernant l’avortement aux États-Unis.

A lire ou relire Clara Loiseau

• Lire aussi : Droit à l’avortement : les Américains dégoûtés par ce retour en arrière

• Lire aussi : Vague de chaleur en Europe : les évacués craignent que ce ne soit qu’un début

• Lire aussi : Crise du logement : une enseignante torontoise abandonne tout pour vivre décemment à Montréal

• Lire aussi : Crise du logement : ils adoptent la « vie en van » pour éviter de payer des milliers de dollars de loyer

«C’est un privilège de pouvoir informer et aider les Québécois à comprendre ce qui se passe à l’étranger», a-t-elle déclaré.

« Elle nous a impressionné par son dévouement, non seulement envers ses lecteurs, mais aussi envers la relève, parmi les plus jeunes, en allant à leur rencontre pour leur montrer quel beau métier nous exerçons », a souligné le jury.

Applications exceptionnelles

François Carabin, correspondant parlementaire à l’Assemblée nationale pour Le devoiril obtient pour sa part une mention honorable.

« Outre sa plume acérée, François Carabin se démarque par sa polyvalence dans le traitement de l’actualité », a soutenu le jury.

Les candidatures de « qualité exceptionnelle » évaluées par le jury témoignent du « virage jeunesse amorcé par plusieurs salles de rédaction, qui n’ont pas hésité au cours des dernières années à confier des rôles importants à des journalistes émergents », a mentionné la FPJQ dans un communiqué. .

40 ans de carrière

De plus, le prix Hommage Judith-Jasmin a été remis à Marie-José Turcotte pour célébrer 40 ans d’humanité et de professionnalisme.

Ce prix « souligne le parcours de ce journaliste, animateur, commentateur et présentateur d’expérience, qui a été un véritable pionnier dans la couverture de l’actualité sportive », a déclaré la FPJQ.

Celle qui a fait ses débuts à Radio-Canada en 1982 à Edmonton a, entre autres, contribué à la couverture des Jeux olympiques à 17 reprises, dont 15 comme présentatrice.

Rappelons qu’en 2014, Marie-José Turcotte a été décorée de l’Ordre du Canada pour sa contribution au journalisme sportif et pour avoir ouvert la voie aux femmes dans le domaine.

Kathryne Lamontagne, Clara Loiseau et Pascal Dugas Bourdon lors du congrès annuel de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), le 11 novembre, à Saint-Sauveur.

Photo fournie par Clara Loiseau

Le Bureau d’enquête également sous le feu des projecteurs

Les journalistes du Bureau d’enquête, Kathryne Lamontagne et Pascal Dugas Bourdon, ont également brillé lors de la remise des prix, samedi soir.

Ils ont obtenu une mention spéciale dans la catégorie « Politique/Enjeux sociétaux » du Prix Judith-Jasmin pour une série de reportages qui ont forcé le ministère de la Famille à resserrer ses exigences dans l’octroi de permis d’exploitation de garderies privées. .

On y révélait entre autres qu’un trafiquant de drogue proche des Hells Angels avait pu héberger une garderie dans sa résidence québécoise avec l’approbation des autorités.

Lire ou relire leur travail

• Lire aussi :

• Lire aussi :

• Lire aussi :



[ad_2]

Gn Ca local

Back to top button