Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

La Guadeloupe en alerte rouge aux cyclones

[ad_1]

La Guadeloupe est passée en alerte cyclone rouge ce samedi à 00 heures locales, 6 heures du matin à Paris, en prévision du passage de l’ouragan Tammy, a annoncé la préfecture de région.

« Ce niveau d’alerte cible des phénomènes ayant un impact très important », a indiqué le préfet Xavier Lefort dans un communiqué, qui a appelé la population de l’archipel à rejoindre « un refuge » et à « respecter toutes les recommandations des autorités ».

La liste des refuges sécurisés, auxquels chacun peut adhérer s’il le souhaite, a été communiquée vendredi en début de soirée.

Saint-Martin et Saint-Barthélemy également en alerte rouge

Classé catégorie 1 depuis vendredi 11h00 heure locale (17h00 heure de Paris), l’ouragan Tammy menace directement la Guadeloupe, où il a déjà généré des vents forts, qui ont atteint « 120 km/h avec des rafales à 148 km/h » à 17h00 selon Météo-France, ainsi que de fortes pluies, qui persisteront jusqu’à dimanche.

L’ouragan devrait « passer au plus près ou au-dessus de l’archipel guadeloupéen samedi dans la journée », précise Météo-France.

Tammy devrait également poursuivre sa trajectoire « non loin de Saint-Martin et Saint-Barthélemy dans la nuit de samedi à dimanche », selon la même source.

Ces deux îles, situées au nord-ouest de la Guadeloupe, entreront en alerte rouge cyclone samedi à midi, heure locale, a annoncé la préfecture.

Des stocks d’eau ont été constitués

Depuis vendredi soir, la Guadeloupe est à l’arrêt. Tous les événements du week-end ont été annulés, les avions ont été cloués au sol et les liaisons maritimes entre les îles ont été suspendues.

Des ressources humaines ainsi que des stocks d’eau ont été prépositionnés sur l’île de La Désirade, mais également dans les communes de l’est de la Grande-Terre, comme Sainte-Anne, Le Moule et Saint-François, pour pallier aux inévitables coupures en cas de panne. de fortes intempéries.

L’approche des installations maritimes (ports, mouillages…) doit également être sécurisée, notamment en raison des risques de submersion, Météo-France prévoyant actuellement des profondeurs allant jusqu’à 5 mètres.

Depuis la confirmation jeudi du passage de Tammy près des côtes guadeloupéennes, les habitants de l’île se ruent dans les supermarchés, chargeant leurs caddies de packs d’eau et de nourriture.

Vendredi après-midi, certains rangeaient leurs terrasses, d’autres attachaient encore du contreplaqué aux fenêtres pour éviter les bris de verre.

[ad_2]
Fr1

Back to top button