Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

La grande aventure d’un restaurant inclusif

[ad_1]

Le bel éclat

Jeudi 5 octobre à 21h10 sur M6

Après une dépression nerveuse en cuisine qui a fait le tour des réseaux sociaux et entaché sa réputation, le chef étoilé Philippe Lamarck (Bernard Campan) se retrouve au chômage. En parallèle, Virginie (Mélanie Doutey) est épuisée à soutenir son fils autiste, qui rêve de devenir cuisinier mais enchaîne les petits boulots. Elle décide d’ouvrir, avec ses économies, un restaurant inclusif, employant des personnes handicapées. Il ne reste plus qu’à trouver un leader pour les diriger et leur apprendre le métier. Avec sa personnalité de cochon, Philippe ne semble pas, à première vue, le meilleur choix. Inspiré de l’histoire vraie du restaurant du même nom ouvert en 2021 au 15e arrondissement de Paris, Le bel éclat se déroule un scénario attendu : Philippe Lamarck, odieux et imbu de lui-même, va s’humaniser au contact des jeunes apprentis et, à l’inverse, des « bras cassés »comme les décrit le chef, révéleront des qualités insoupçonnées.

Ce téléfilm, mêlé de comédie romantique, souffre sans doute de sa visée ouvertement didactique, certains dialogues semblant destinés à faire découvrir au grand public les particularités des troubles cognitifs. Malgré ces bourdes, le réalisateur Hervé Mimran (Tout ce qui brille) déploie une énergie chaleureuse autour de ces jeunes comédiens en herbe dont l’enthousiasme est contagieux.

Du coup, on s’attache vite aux personnages, du marmiton incapable de toucher un animal mort à la serveuse si affectueuse qu’elle embrasse tous les clients. Les questions indiscrètes des uns, les propos sans filtre des autres, adressés au chef ou aux clients, sont souvent très drôles. Derrière l’humour et la tendresse, Le bel éclat véhicule aussi un message essentiel : malgré leur handicap, Noé, Louane, Martin et leurs amis ne souhaitent que travailler et s’intégrer dans une société qui aurait tort de ne pas considérer leurs efforts et leur bonne volonté comme une chance.

[ad_2]
Fr1

Back to top button