Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

La Fédération autonome de l’éducation manifeste devant le bureau de Legault

[ad_1]

Dix jours avant le début d’une éventuelle grève générale illimitée, la Fédération autonome de l’éducation (FAE) a manifesté lundi matin devant le bureau du premier ministre François Legault à Montréal.

Une cinquantaine de membres du FAE réunis au centre-ville de la ville pour, disent-ils, rappeler au premier ministre sa promesse de faire de l’éducation une véritable priorité.

Dans un communiqué, le FAE souligne également le rôle clé que pourrait jouer le premier ministre dans le résultat des négociations.

Lors de la mêlée de presse lors de l’événement, le président de la FAEMélanie Hubert, a indiqué que l’organisation syndicale tenait à rappeler qu’il ne restait que 10 jours pour en arriver à une entente satisfaisante.

Le sprint est commencé, a-t-elle réitéré en entrevue téléphonique avec La Presse Canadienne. Nous demandons au premier ministre Legault de se comporter comme un grand chef d’État et d’honorer sa promesse lors de la campagne électorale (…) Nous lui demandons de faire tous les efforts nécessaires pour débloquer les choses afin d’en arriver à une entente satisfaisante.

Les membres du FAE réclament des augmentations de salaire annuelles de 4 % ou qui suivent le rythme de l’inflation, a ajouté Mme Hubert. M. Legault aime beaucoup comparer le Québec à l’Ontario, mais on n’en demande même pas tant que ça, on veut simplement atteindre la moyenne canadienne.» a argumenté le syndicaliste.

Mélanie Hubert, présidente de la FAE (Photo d’archive)

Photo : Radio-Canada

Un durcissement des échelles salariales – de 13 à 10 – est également demandé, ainsi qu’une plus grande flexibilité du télétravail lors des journées pédagogiques.

Les enseignants réclament une meilleure conciliation travail-famille, a déclaré Mme Hubert. Beaucoup de gens ont accès au télétravail, mais pour nous c’est plus difficile.

Le président espère que « la volonté politique » sera démontrée pour résoudre le problème, notamment pour permettre aux enseignants d’effectuer leur planification et leur correction au lieu et au moment qui leur conviennent.

Meilleure offre de services

Toutefois, précise Mélanie Hubert, la cœur négociations réside dans une offre de services suffisante pour répondre aux besoins observés dans les écoles.

Nous souhaitons que la composition de la classe soit plus équilibrée, tant du côté des enseignants que des élèves, afin que des services soient offerts aux enfants ayant des besoins élevés.

FAE réclame, entre autres, la mise en place de classes d’accueil pour les étudiants immigrés, jugeant que l’immersion n’est pas suffisante pour optimiser leur intégration.

Enseigner le français langue seconde est un métier en soi, souligne Mme Hubert. C’est une formation universitaire différente et des programmes adaptés.

Nous exigeons que les centres de services scolaires mettent en place des protocoles d’accueil incluant ces classes, alors que ce n’est pas le cas actuellement.elle a ajouté.

Grève générale illimitée

Sans accord, les 65 000 enseignants du primaire et du secondaire membres du FAE lanceront leur grève générale illimitée à partir du 23 novembre.

FAEcontrairement au front commun intersyndical et au FIQdéclenchera immédiatement une grève générale illimitée, et non un ou plusieurs jours de grève au préalable, comme c’est le cas pour les deux autres.

FAE est un groupe indépendant qui, à travers ses neuf syndicats, représente quelque 65 000 enseignants des niveaux primaire et secondaire.

Les neuf syndicats du FAE sont l’Alliance des enseignantes et des enseignants de Montréal, le Syndicat enseignant de l’Ouest de Montréal, le Syndicat enseignant de la Pointe-de-l’Île, le Syndicat enseignant de la région de Laval, le Syndicat enseignant des Basses-Laurentides, le Syndicat enseignant des Seigneuries, le Syndicat enseignant de l’Outaouais, la Haute- Syndicat des enseignants de la Yamaska ​​et de la région de Québec.

[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button