Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Entreprise

La consigne de 10 ¢ sur les conteneurs pourrait bientôt être entièrement remboursée

[ad_1]

Les Néo-Brunswickois pourraient bientôt recevoir 10 ¢ au lieu de 5 ¢ en apportant leurs contenants consignés à un centre de collecte pour y être recyclés.

Les consommateurs paient actuellement une consigne de 10 ¢ par petit contenant – par exemple une bouteille – et obtiennent ensuite un remboursement de 5 ¢ au centre de récupération.

Les 5 ¢ restants sont répartis à parts égales entre l’entreprise de recyclage et le Fonds en fiducie pour l’environnement provincial.

Toutefois, le ministre de l’Environnement, Gary Crossmana déclaré que cela pourrait changer, afin que les consommateurs obtiennent un remboursement complet.

Une perspective bienvenue

C’est certainement une bonne nouvelle pour les consommateurs, qui verront la totalité de leur caution remboursée.a souligné le directeur général d’Encorp Atlantique, Pierre Landry, lors d’une entrevue accordée à l’émission Le matinde ICI Acadie.

Encorp Atlantic est l’organisme à but non lucratif responsable de gérer le recyclage de tous les contenants de boissons consignés non réutilisables vendus au Nouveau-Brunswick.

Le changement proposé présenterait deux autres avantages, selon Pierre Landry.

Cela signifie également, sans doute, davantage de conteneurs pour les centres de recyclage. Il existe 68 centres de recyclage dans la province et ils sont payés en fonction de leur volumeil a dit.

Et c’est une bonne nouvelle dans le contexte d’une amélioration des performances environnementales grâce à davantage de conteneurs recyclés.indique M. Landry.

Un projet de loi à l’Assemblée législative

Le ministre Gary Crossman a déposé son projet de loi le 18 octobre qui abrogera la loi sur les contenants de boissons. Le projet de loi a été adopté en deuxième lecture le 25 octobre et a été renvoyé au Comité permanent de la politique économique le 1er novembre.

Gary Crossman, ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Nouveau-Brunswick, a présenté un projet de loi qui abrogera la Loi sur les contenants de boissons. (Photo d’archives)

Photo : Radio-Canada

Il s’agit de supprimer la loi sur les contenants de boissons et de la remplacer par certains articles de la loi sur l’assainissement de l’environnement, qui donne le pouvoir au ministre de l’Environnement de mettre en place une consigne.

Augmenter le taux de recyclage

Pierre Landry espère que les consommateurs du Nouveau-Brunswick seront incités à recycler davantage de contenants consignés. Il explique qu’environ 70 % des contenants achetés dans la province sont actuellement recyclés, alors que le taux dans les autres provinces est de 80 % et plus.

Donc pour nous, c’est ce que nous voulons réaliser. Il n’y a aucune raison pour que nous ne puissions pas y parvenir au Nouveau-Brunswick. Ainsi, en donnant des instructions complètes aux consommateurs, il est certain qu’il y aura un impactdit M. Landry.

Il ajoute qu’il faudrait également investir pour rendre le recyclage plus accessible aux consommateurs, notamment en multipliant les centres de valorisation.

Avec les informations du spectacle Le matin

[ad_2]

Gn Ca bus

Back to top button