Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

La communauté du hockey mineur de Nouvelle-Écosse exprime son soutien au changement de politique concernant les vestiaires

[ad_1]

Les membres de la communauté du hockey mineur de la Nouvelle-Écosse expriment leurs opinions sur le récent changement de politique concernant les vestiaires par Hockey Canada, qui encourage les joueurs à se présenter à l’aréna en portant une couche de base et en portant une « tenue minimale » dans les zones de douche à aire ouverte.

La politique est en vigueur depuis le 12 septembre et les joueurs sont encore en train de s’adapter à la nouvelle politique.

Hanna Marshall, une joueuse de hockey de 20 ans qui joue pour une équipe de la Côte Est, a déclaré que même si elle comprend que l’intention de la politique est d’être plus inclusive, elle pense qu’une partie de celle-ci est un peu idiote, en particulier une règle concernant porter un maillot de bain sous la douche.

« Depuis 15 ans, personne n’est gêné par cela », a-t-elle déclaré. « Je ne sais pas si c’est forcément hygiénique de porter un maillot de bain sous la douche. »

Mais d’autres membres de la communauté y voient un avantage. Jack Taylor, un joueur de 12 ans, a déclaré que même si son groupe d’âge n’utilise pas la douche de la patinoire, il voit un avantage à la règle du maillot de bain.

« Je pense que c’est une bonne chose. Certaines personnes peuvent ne pas être sûres d’enlever leurs vêtements et d’autres peuvent ne pas être à l’aise, donc je pense que c’est une bonne règle », a déclaré Taylor.

Une douche à l'intérieur d'un dressing.
Hockey Canada affirme que lorsque les athlètes se douchent dans des douches à aire ouverte, ils sont encouragés à porter « certaines « tenues minimales » en tout temps, y compris un maillot de bain. (Éric Woolliscrof/CBC)

Les fils de Shawn MacDonald jouent au hockey et il a dit qu’il pense que les changements apportés par Hockey Canada rendront la situation plus confortable pour tout le monde dans le vestiaire.

« Nous avons vécu cela avec la COVID, où nous avons dû subir beaucoup de changements, beaucoup d’adaptations que nous avons dû faire et nous avons simplement suivi », a déclaré MacDonald.

L’inclusivité encouragée

Bill Short, directeur technique de l’Association de hockey mineur des Whalers de Dartmouth, a déclaré qu’il soutenait le changement de politique parce qu’il est plus inclusif.

« Nous avons des identités de genre différentes, nous avons des gens qui ont des problèmes corporels, nous avons des enfants qui manquent parfois de confiance en eux et cela les aidera », a-t-il déclaré.

Short a déclaré que cette nouvelle politique signifie que les équipes mixtes pourront désormais se préparer ensemble dans le même vestiaire.

REGARDER | De nouvelles règles de vestiaire destinées à aider tout le monde :

La communauté du hockey mineur de Nouvelle-Écosse exprime son soutien au changement de politique concernant les vestiaires

Les joueurs de hockey mineur doivent porter des sous-vêtements dans le vestiaire et dans la douche

Vidéo en vedetteDe nouvelles règles de Hockey Canada sont en vigueur et exigent que tous les joueurs de hockey mineur portent des sous-vêtements dans le vestiaire, même sous la douche. Les responsables affirment que la nouvelle politique vise à favoriser l’inclusion des joueurs LGBTQ, des femmes et des groupes religieux.

« Quand nous jouons au hockey mixte – comme c’est le cas des Whalers de Dartmouth – nous avons des filles qui voudront peut-être aller dans le même vestiaire que les garçons et, jusqu’à présent, elles devaient être dans leur propre chambre, donc ils ne font pas vraiment partie de l’équipe en soi », a-t-il déclaré.

« Alors maintenant, ils peuvent entrer dans cette pièce avec cette couche et s’habiller avec les garçons. »

Beth Vallis, entraîneure-chef de l’équipe de hockey universitaire féminine U18 de Dartmouth High, a déclaré que les règles du vestiaire visent à fournir un environnement sûr aux athlètes.

« En ce qui concerne les filles en particulier, les filles et les femmes quittent le sport très jeunes. Nous avons un taux d’abandon très élevé, donc tout ce que nous pouvons faire pour retenir les joueuses et le rendre inclusif, c’est une bonne chose », a déclaré Vallis.

deux stands privés dans un dressing.
Si quelqu’un ne souhaite pas porter de sous-vêtement à l’arène, il est encouragé à se changer dans une cabine privée. (Éric Woolliscrof/CBC)

[ad_2]

En LOcal

Back to top button