Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

La chaleur devrait s’atténuer à partir de vendredi au Québec

[ad_1]

«C’est l’été qu’on n’a pas eu» : la canicule venue du sud des États-Unis a provoqué des températures anormalement élevées pour le mois d’octobre au Québec, ce qui n’a pas manqué de faire le bonheur de certains. Des records ont également été battus mardi dans plusieurs régions de l’est du Canada.

Les températures devraient rester élevées jusqu’à vendredi, puis la chaleur devrait s’atténuer. Les températures devraient ensuite descendre autour de 10 à 15 degrés Celsius selon les secteurs, lorsqu’un front froid s’installera. Et le ciel sera de plus en plus nuageux.

Les températures de mercredi restent à confirmer ultérieurement par Environnement Canada, mais selon les données recueillies, Montréal a enregistré 29,2 degrés Celsius, la température la plus élevée au mois d’octobre depuis 1953, où elle atteignait 25 degrés. .

Ce n’est pas normal, mais il faut sortir et en profitera déclaré un passant à Montréal mercredi. C’est le changement climatique.

Waldir Da Cruz, météorologue à Radio-Canada, explique que les normales météorologiques sont révisées tous les 10 ans.

Ainsi, les prochaines « normales » permettant d’observer les écarts de température seront établies en 2030. Les mesures de référence seront alors les températures et précipitations enregistrées entre 2020 et 2030.

[ad_2]
journalmetro

Back to top button