Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

la campagne de vaccination avancée au 2 octobre

[ad_1]

Face à une augmentation de la circulation du virus Covid-19, le ministre de la Santé Aurélien Rousseau a décidé d’avancer de deux semaines la campagne de vaccination, au 2 octobre, a-t-il annoncé vendredi.

La vaccination des plus fragiles devait initialement s’effectuer en même temps que celle de la grippe, le 17 octobre, mais le ministre suivra l’avis du Comité de surveillance et d’anticipation des risques sanitaires (Covars) qui préconise « la » accès au rappel vaccinal dans les plus brefs délais ».

« Face aux incertitudes sur l’évolution de la circulation du virus, j’ai contacté la Covars le 8 septembre pour leur demander s’il était nécessaire d’accélérer l’ouverture de la campagne de vaccination contre le virus. Covid », a détaillé le ministre.

« Je viens de recevoir le professeur Brigitte Autran (sa présidente, ndlr) qui m’a rendu l’avis du 15 septembre recommandant d’ouvrir plus rapidement la vaccination aux personnes fragiles et plus directement exposées au virus », a-t-il indiqué. pour le suivi. Cette décision fait suite à un « simple constat : l’épidémie de Covidelle est là ».

Le taux d’incidence a augmenté

En France, le système de surveillance du virus a été considérablement simplifié et se rapproche actuellement de celui de la grippe. Dans ce contexte, difficile de suivre de près la circulation du virus.

« Nous pensons que l’incidence a augmenté d’environ trente pour cent depuis la semaine dernière, cela doit être pris avec beaucoup de prudence mais le virus circule, chacun de nous peut voir des cas autour de nous », a constaté Aurélien Rousseau.

La vaccination ciblera principalement les plus de 65 ans, les personnes vulnérables, souffrant de comorbidités, les femmes enceintes, les résidents des Ehpad et les personnes vivant au contact de personnes vulnérables.

Il utilisera dans un premier temps le nouveau vaccin Pfizer, adapté au variant majoritaire actuel en circulation, XBB.1.5. Quelque 2,5 millions de doses sont actuellement disponibles, a indiqué le ministre, précisant qu’au total nous disposerions de « 13,5 millions de doses » d’ici novembre.

« Ce n’est pas pour tirer la sonnette d’alarme, mais comme l’épidémie est là nous mettons en avant les vaccins qui sont efficaces pour les personnes les plus vulnérables », a souligné Aurélien Rousseau, insistant également sur la nécessaire poursuite des gestes barrières (comme le lavage des mains et le port des vaccins). un masque).

[ad_2]
Fr1

Back to top button