Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Entreprise

La Caisse bonifie son investissement dans Boralex avec plusieurs dizaines de millions

[ad_1]

Alors que le secteur des énergies renouvelables traverse une période difficile en bourse, la Caisse de dépôt et placement du Québec a encore une fois débloqué des dizaines de millions pour acheter massivement des actions de Boralex sur le marché libre.




Après avoir acheté pour près de 50 millions de dollars d’actions du producteur québécois d’énergie renouvelable l’été dernier, la Caisse en a racheté pour presque autant de millions supplémentaires en octobre.

Le plus grand investisseur institutionnel au Québec a acheté au total 1,4 million d’actions de Boralex du 10 au 25 octobre. La Caisse avait également acheté 1,4 million d’actions sur le marché entre la mi-juillet et le 1euh septembre.

La Caisse a notamment acheté 301 500 actions au cours de la seule séance du 20 octobre, selon ce qu’indique un document déposé vendredi auprès des autorités boursières.

Si la Caisse avait principalement acheté ses actions de Boralex entre 31 $ et 35 $ chacune l’été dernier, elle a payé le mois dernier des prix aussi bas que 25,50 $ par action pour bonifier son investissement.

Le document réglementaire qui vient d’être déposé précise que la Caisse a débuté le mois de novembre avec une participation de 15,3 % dans Boralex. Il s’agit d’une hausse significative puisqu’elle se situait autour de 13% en début d’année.

Principal actionnaire de Boralex, la Caisse détenait 15,7 millions d’actions de l’entreprise au 1euh novembre.

Si le secteur des énergies propres était plébiscité par les investisseurs il y a deux ans, les choses ont bien changé.

L’action de Boralex vaut 28 $ aujourd’hui alors qu’elle se négociait à plus de 55 $ en janvier 2021. Les actions d’Innergex – un autre producteur québécois – ont également atteint leur sommet en 2021, mais ont depuis perdu 70 % de leur valeur.

La Caisse bonifie son investissement dans Boralex avec plusieurs dizaines de millions

Le fonds négocié en bourse Invesco WilderHill Clean Energy – une référence pour prendre le pouls du secteur des énergies propres du marché – est en baisse d’environ 30 % cette année, à l’image de la performance boursière de Boralex en 2023.

Obstacle

L’augmentation des coûts de financement constitue un obstacle important pour Boralex et ses ambitions de croissance (nouveaux projets et projets en construction ou prêts à construire).

Pour se protéger et maintenir des rendements acceptables sur ses projets, Boralex doit transférer la hausse des coûts sur ses clients en exigeant des prix plus élevés lors de la signature des contrats d’approvisionnement en électricité.

Le grand patron de Boralex, Patrick Decostre, demeure confiant quant aux perspectives dans le contexte actuel et futur de la lutte aux changements climatiques.

« La demande est plus forte que jamais, notamment grâce à l’engagement des États à réduire leur empreinte carbone et à la compétitivité des énergies renouvelables par rapport aux autres formes de production », a-t-il souligné jeudi dernier, lors de la présentation du plus récent rapport trimestriel de Boralex. performance financière.

La Caisse de dépôt et placement démontre également sa confiance en ayant dépensé près de 100 millions de dollars depuis juillet pour acquérir des actions de Boralex.

L’énergie renouvelable est un créneau dans lequel la Caisse aime investir et la relation avec Boralex n’est pas nouvelle. L’investissement initial de la Caisse dans Boralex remonte à plus de 20 ans.

«Nous sommes très présents dans le domaine des énergies renouvelables, et Boralex est un acteur clé dans ce secteur», souligne la porte-parole de la Caisse de dépôt, Kate Monfette.

« L’entreprise québécoise, qui participe activement à la lutte contre les changements climatiques par sa croissance rentable et durable, a plus que doublé sa capacité installée au cours des cinq dernières années grâce à un portefeuille de projets éoliens, solaires et de stockage », ajoute-t-elle.



[ad_2]

Gn Ca bus

Back to top button