Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Jour du Souvenir : un ancien soldat compte sur le rire pour guérir

[ad_1]

Chaque année, le 11 novembre rappelle plusieurs souvenirs de guerre pour les vétérans, mais aussi beaucoup de fierté pour un retraité des Forces armées canadiennes (FAC) qui tente une transition particulière vers une carrière de comédien.

Après 20 ans de service et le syndrome de choc post-traumatique, Steven Bilodeau veut « rire pour guérir ».

Avant de lâcher prise, il avait tendu au maximum son élastique de santé.

Ancien athlète de basket-ball professionnel dans l’armée, le colosse de 6’4″ est toujours très émotif lorsqu’il s’agit de se souvenir du Jour du Souvenir.

« En 2007-2008, j’ai effectué une mission de dix mois en Afghanistan. Nous avons connu une grosse embuscade et j’avais peur de mourir. C’est ce qui a laissé des séquelles. Il y a parfois des émotions, mais je peux en témoigner», explique cet ancien policier militaire, membre des forces spéciales, l’élite des FAC.

Fier d’avoir porté l’uniforme

Né au Québec, il s’est enrôlé pour la première fois en mars 1999 comme fantassin. Au fil des années, non seulement les signes et symptômes de la maladie sont apparus, mais les tentatives d’adaptation ont également fait leur apparition. Jusqu’au point de non-retour.

« J’ai décidé de faire confiance au système de santé et j’y ai cru. J’étais prêt à souffrir pour aller mieux et être plus équilibré dans ma vie», confie le vétéran.

Malgré son lourd bagage, Steven Bilodeau se dit quand même très fier d’avoir porté l’uniforme. « Je ne suis plus amer du tout. Vous faites un sacrifice de vous-même et de votre santé et vous réalisez que c’est vraiment la raison d’être du service militaire. Faire passer le Canada avant vous. J’ai vécu une carrière de rêve et j’ai accompli tout ce que je voulais. Je l’ai fait avec cœur et passion », ajoute-t-il.
.

Pour éviter d’être secoué par les images du 11 novembre, Steven Bilodeau s’occupe le plus possible. L’ancien sergent était également sur scène vendredi soir à Québec à l’occasion du Spectacle du Souvenirqui vise à récolter des fonds pour aider les anciens combattants aux prises avec des problèmes de santé physique et mentale.

L’ex-militaire Steven Bilodeau tente une conversion à l’humour. Il était en prestation à La Scène Lebourgneuf vendredi soir.

DIDIER DEBUSSCÈRE/JOURNAL DE QUÉBEC

Amour propre

A 45 ans, le passage à l’humour lui permet désormais de ressentir une dose d’adrénaline en foulant les planches devant un public.

« Personnellement, je n’en suis pas encore au point de me rendre sur les lieux de commémoration. Dans la performance, j’ai besoin de me mettre en danger, même si cela n’a rien à voir avec l’intégrité physique. Expérimenter des sensations fortes pour se sentir vivant. Il est sain d’éprouver des émotions positives. Pour l’estime de soi, pour se valoriser.

Jour du Souvenir dans la région de Québec

Deux cérémonies commémoratives auront lieu le samedi 11 novembre

  • Cénotaphe de la Croix du Sacrifice, entrée des plaines d’Abraham
    La cérémonie commence à 10h40
  • Base de support de 2e Division Canada Valcartier, Cénotaphe de la Base Valcartier
    La cérémonie commence à 10h45

Les deux cérémonies comprendront un hommage aérien avec le vol à basse altitude d’un hélicoptère militaire vers 11 heures.



[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button