Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Jour du Souvenir | « Ils ont donné leur vie pour que nous puissions parler »

[ad_1]

Cent cinq ans après la signature de l’armistice qui a mené à la fin de la Première Guerre mondiale, des centaines de soldats, vétérans et civils se sont rassemblés samedi matin à la Place du Canada à Montréal pour la cérémonie du jour du Souvenir.




Le premier ministre du Québec François Legault, la mairesse de Montréal Valérie Plante, le ministre canadien de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté Marc Miller ainsi que le ministre québécois responsable des Relations avec les Premières Nations et les Inuits, Ian Lafrenière étaient au premier rang du de nombreux dignitaires venus rendre hommage aux anciens combattants et surtout à ceux qui ont donné leur vie sur le champ d’honneur.

Jour du Souvenir | "Ils ont donné leur vie pour que nous puissions parler"

PHOTO JOSIE DESMARAIS, LA PRESSE

La mairesse Valérie Planté était présente en compagnie du premier ministre François Legault et de son épouse Isabelle Brais.

Militaires actuels, vétérans, cadets et civils ont assisté à cette cérémonie sous un ciel semi-gris faisant ressortir les couleurs irisées des arbres de la Place du Canada où se trouve un cénotaphe au pied duquel quelques dizaines de couronnes ont été déposées.

Jour du Souvenir | "Ils ont donné leur vie pour que nous puissions parler"

PHOTO JOSIE DESMARAIS, LA PRESSE

Dans la foule, l’heure était à la contemplation alors que 21 canons ont été tirés et qu’un hélicoptère des Forces armées canadiennes est passé au-dessus, se déplaçant du sud vers le nord.

« Nous ne devons pas cesser de nous souvenir de nos pères, de nos grands-pères ou des membres de notre famille qui ont donné leur vie pour que vous et moi puissions parler », a confié La presse Michael Mazepa, un homme d’origine ukrainienne qui assiste souvent à cette cérémonie. Il fait un peu froid aujourd’hui, mais ce n’est rien comparé à ce qu’ils ont vécu au front.

Effectivement, l’humidité et le froid étaient mordants et la foule s’est dispersée assez rapidement peu après midi, à la fin de la cérémonie. Quelques personnes sont allées photographier les couronnes au pied du cénotaphe ou déposer leur coquelicot en tissu sur l’un des rebords de pierre du monument.

Jour du Souvenir | "Ils ont donné leur vie pour que nous puissions parler"

PHOTO JOSIE DESMARAIS, LA PRESSE

Premier ministre François Legault

«C’est une obligation, un devoir d’être ici», déclare le capitaine à la retraite Kenneth Ouellet, qui a passé 41 ans dans la Réserve et est président sortant de la Légion canadienne, section Québec. Je suis également proactif pour que la Légion et les vétérans s’intègrent à la communauté, que ce soit à titre de bénévoles ou autrement, car ils ont beaucoup de compétences. »

Fidèle à la tradition, le premier ministre Legault est venu faire une courte déclaration aux médias.

Aujourd’hui, c’est le jour du Souvenir et c’est l’occasion de réfléchir à ce qu’apporte la guerre. Nous devons toujours nous rappeler qu’il ne s’agit que d’une guerre de dernier recours. Mais malheureusement, il y a des occasions où cela ne peut être évité. On pensait à un moment qu’il n’y en aurait plus, mais quand on regarde ce qui se passe en Ukraine, dans certains endroits du monde, on a besoin de nos soldats. Et nous devons dire merci à tous ceux qui rejoignent l’armée.

François Legault, premier ministre du Québec

Le Premier ministre a eu une pensée particulière pour ceux qui ont donné leur vie, rappelant la conversation qu’il a eue quelques minutes plus tôt avec la représentante des mères lors de la cérémonie, une femme qui a perdu son fils de 28 ans. «C’est tout un sacrifice pour préserver notre liberté», a déclaré M. Legault. Il faut donc leur rendre hommage et leur dire merci aujourd’hui. »

Toujours à Montréal, la Société Saint-Jean-Baptiste a tenu son 26e cérémonie commémorative le 11 novembre à la Maison Ludger-Duvernay. Hommage a été rendu à quatre vétérans, le major-général Frédéric Mariage, le lieutenant-colonel Gilles Brais, le capitaine Michel Boudrias et le caporal Denis Perrier qui ont reçu la médaille Bene Merenti de Patria pour services exceptionnels rendus à la patrie.

« Ces anciens militaires ont consacré leur vie à la protection d’une valeur essentielle que nous chérissons tous, la liberté », a déclaré Marie-Anne Alepin, présidente générale de la SSJB.

Ailleurs au Canada

  • À Ottawa, de nombreuses personnes ayant assisté à la cérémonie du jour du Souvenir ont déposé leurs coquelicots sur la Tombe du Soldat inconnu située au Monument commémoratif de guerre du Canada.

    PHOTO BLAIR GABLE, REUTERS

    À Ottawa, de nombreuses personnes ayant assisté à la cérémonie du jour du Souvenir ont déposé leurs coquelicots sur la Tombe du Soldat inconnu située au Monument commémoratif de guerre du Canada.

  • La gouverneure générale du Canada, Mary Simon, salue les membres des Forces armées canadiennes qui défilent dans les rues de la capitale.

    PHOTO JUSTIN TANG, LA PRESSE CANADIENNE

    La gouverneure générale du Canada, Mary Simon, salue les membres des Forces armées canadiennes qui défilent dans les rues de la capitale.

  • Le premier ministre Justin Trudeau dépose une couronne au Monument commémoratif de guerre du Canada.

    PHOTO JUSTIN TANG, LA PRESSE CANADIENNE

    Le premier ministre Justin Trudeau dépose une couronne au Monument commémoratif de guerre du Canada.

  • La ministre des Anciens Combattants, Ginette Petitpas Taylor, faisait également partie des dignitaires venus rendre hommage aux soldats canadiens qui ont combattu lors des deux guerres mondiales, de la guerre de Corée et de nombreux autres conflits au cours des décennies suivantes.

    PHOTO JUSTIN TANG, LA PRESSE CANADIENNE

    La ministre des Anciens Combattants, Ginette Petitpas Taylor, faisait également partie des dignitaires venus rendre hommage aux soldats canadiens qui ont combattu lors des deux guerres mondiales, de la guerre de Corée et de nombreux autres conflits au cours des décennies suivantes.

  • La famille et les amis d'Alfred et Louise Walters attachent des coquelicots à l'arbre du Souvenir au cimetière Woodlawn à Saskatoon.

    PHOTO LIAM RICHARDS, LA PRESSE CANADIENNE

    La famille et les amis d’Alfred et Louise Walters attachent des coquelicots à l’arbre du Souvenir au cimetière Woodlawn à Saskatoon.

  • Le révérend Bob Jones, 92 ans, a été aumônier de l'armée canadienne pendant 20 ans et se trouvait au cénotaphe de Fredericton pour écouter les noms de chaque soldat tombé au combat tandis qu'ils étaient lus par les autorités et pour se souvenir de ce qu'ils ont enduré.

    PHOTO STEPHEN MACGILLIVRAY, LA PRESSE CANADIENNE

    Le révérend Bob Jones, 92 ans, a été aumônier de l’armée canadienne pendant 20 ans et se trouvait au cénotaphe de Fredericton pour écouter les noms de chaque soldat tombé au combat tandis qu’ils étaient lus par les autorités et pour se souvenir de ce qu’ils ont enduré.

1/6

Avec La Presse Canadienne

Justin Trudeau rend hommage aux anciens combattants

Dans une déclaration à l’occasion du jour du Souvenir, le premier ministre Justin Trudeau a encouragé les Canadiens à porter un coquelicot et à observer deux minutes de silence pour honorer les membres des Forces armées canadiennes qui ont combattu, ainsi que ceux qui ont pris part à des missions de maintien de la paix, notamment à la formation de soldats ukrainiens. .

«Pour eux, nous devons rester fidèles à nos valeurs, et ne jamais oublier les sacrifices qu’ils ont consentis pour nous protéger», a déclaré M. Trudeau dans une vidéo publiée sur X.

À Ottawa, le premier ministre a serré la main d’anciens combattants et de dignitaires lors de la cérémonie du jour du Souvenir au Monument commémoratif de guerre du Canada.

Avec La Presse Canadienne



[ad_2]

Gn Ca local

Back to top button