Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Jonathan Huberdeau a pris une soirée de congé, affirme son entraîneur

[ad_1]

L’attaquant Jonathan Huberdeau est le joueur de hockey le mieux payé des Flames de Calgary, mais ils n’avaient pas du tout besoin de lui pour gagner aux dépens des Predators de Nashville mardi et leur entraîneur-chef Ryan Huska l’a clairement fait savoir aux journalistes après le match de 4- 2 victoire.

Celui qui a dirigé l’équipe de l’Alberta lors d’une première saison a pris une décision dont on parlera longtemps : mettre le Québécois au banc pour toute la troisième période. Cependant, nous parlons ici d’un athlète gagnant un salaire annuel de 10,5 millions de dollars et possédant toujours un potentiel offensif impressionnant. Cependant, Huberdeau est à la peine depuis son arrivée avec les Flames en 2022. Limité à 55 points lors de la dernière campagne, il en compte six en 12 sorties cette année et le duel contre les « Preds » a été stérile à tous les niveaux pour l’ancien des Panthers de la Floride. : hormis son temps d’utilisation de 14:24 en 14 apparitions sur la glace, les autres colonnes des statistiques affichaient 0.

• Lire aussi : Jonathan Huberdeau sur le banc lors du retour des Flames

• Lire aussi : Andrew Mangiapane suspendu

Peu impressionné, Huska l’a laissé au bout du banc et le choix s’est avéré être le bon, les Flames marquant trois fois sans réponse dans les 20 dernières minutes tandis que leur attaquant se tenait penaud en essayant de lui changer les idées. Mais quelle que soit la réaction du vétéran, l’instructeur n’a aucun regret.

«Je pensais que Huby avait pris congé et pour commencer la troisième période, nous voulions un peu plus de mouvement. Nous avons misé sur les gars qui s’en sortaient bien et c’était le cas, a déclaré le pilote, comme le rapporte le quotidien « Calgary Sun ». Il s’en remettra. Personne ne veut vivre cela, mais cela arrive parfois. Vous n’allez pas jouer votre meilleur match tous les soirs et nous essayions de trouver un peu de rythme à notre jeu. Nous avons privilégié les gars qui étaient à leur meilleur.

Malgré ces propos apparemment dénués de rancune, Huska reste ferme. Il faudra gagner du temps d’utilisation, sinon d’autres cas de ce type pourraient se reproduire.

« Vous voulez que tout le monde sache que s’ils font les choses correctement et donnent le meilleur, ils joueront. (…) Sauf que si on se retrouve dans une situation de deux matchs en autant de soirs, comme ce sera bientôt le cas, on ne pourra pas compter cette fois-ci sur seulement trois lignes d’attaque. Ça ne marchera pas. Nous dépenserons trop d’énergie pour trop peu de gars.

Des jours meilleurs à venir ?

Malgré cette punition, Huska compte utiliser Huberdeau vendredi lors de la visite des Maple Leafs de Toronto. Heureusement pour tout le monde à Calgary, l’attaquant semble de bonne humeur, tout comme ses coéquipiers. Si le club veut monter au classement, la contribution du numéro 10 est vitale.

« Il est bon, c’est le gars le plus positif que je connaisse depuis que je suis dans la ligue. C’est un sacré joueur et une vraie personne. Ce sera correct. C’était simplement une mauvaise période de sa vie et de sa carrière, a déclaré Dillon Dubé. Ce n’est pas grave. Je ne pense pas que tu doives t’inquiéter. Il travaille dur tous les jours, je lui donne du crédit. Il reviendra ici demain avec le sourire aux lèvres.

« Je ne sais pas si la caméra a capturé la scène, mais il faisait la fête et était enthousiaste lorsque nous avons marqué le but décisif », se souvient Blake Coleman. C’est un joueur d’équipe. Quand les choses ne vont pas bien, c’est notre travail de nous entraider et nous allons le faire pour lui. Nous savons qu’il nous aidera à mesure que la campagne avancera.

[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button