Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

«Je continue ma vie de père et de collègue»

[ad_1]

Henri Delalande

38 ans, diacre permanent à Paris

Fraîchement ordonné le 30 septembre, Henri Delalande, 38 ans, est père de quatre enfants et ingénieur dans un grand groupe de l’industrie chimique à Paris.

Avec son épouse, ils font partie depuis 2014 de la communauté Aïn Karem, tournée vers l’évangélisation :« Cela a été un déclencheur pour nous d’annoncer la Bonne Nouvelle du Christ et d’être à l’écoute des personnes rencontrées dans la rue. » Les ordinations diaconales de deux amis de sa paroisse, en 2014 et 2017, ont interpellé Henri Delalande. Pourquoi pas lui ?

La question de l’âge faisait partie de sa réflexion : « Pour moi, le diaconat était possible dès la retraite,il confie. Mais quand j’y pense, si je pouvais y répondre maintenant, cela me permettrait de développer cette mission tout au long de ma vie. » Plusieurs signes ont confirmé son intuition : « l’acceptation joyeuse de ma femme », la confiance des enfants « qu’il fallait d’abord rassurer ».

Pour lui, il est très important d’avoir des diacres qui vivent tous les aspects de« la vie des gens ordinaires ».

« Au travail ou en déposant mes enfants à l’école, les gens me posent des questions, ils me demandent des conseils sachant que je suis diacre, indique le trentenaire.Je n’ai rien changé, je continue ma vie de père et de collègue, et je confie ma prière aux personnes que je rencontre. »

Dans sa nouvelle mission, Henri Delalande souhaite accompagner les couples avec son épouse, encourager « Esprit entrepreneurial des paroissiens »et poursuivre la dynamique d’une Église missionnaire à travers l’évangélisation de rue.

[ad_2]
Fr1

Back to top button