Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Entreprise

J’ai visité des condos abordables et presque neufs « anti-spéculation »

[ad_1]

À Montréal, le journaliste Louis-Philippe Messier voyage surtout en fuite, son bureau dans son sac à dos, à la recherche de sujets et de personnes fascinantes. Il s’adresse à tout le monde et s’intéresse à tous les horizons dans cette chronique urbaine.

Des condos abordables protégés des guerres d’enchères même en 2023 ? Cela semblait trop beau pour être vrai. Je suis donc allée à Sherbrooke visiter les rares appartements de ce type actuellement au Québec et… je suis séduite!

« J’ai payé 232 000 $ il y a un an pour mon 4 et 1/2 avec stationnement intérieur construit en 2020 », me raconte Louis-Philippe Gagné, 25 ans, en souriant.

Ce gérant de Costco n’aurait normalement pas pu obtenir un appartement aussi grand et lumineux à un tel prix.

Mais la coopérative de propriétaires (et non de locataires) appelée Havre des Pins, à Sherbrooke, s’organise pour garantir des logements « achetables » aux gens ordinaires en empêchant la spéculation.

25% en dessous de la valeur marchande

« Ici, le principe est : on achète et vend des condos 25 % sous le prix du marché », explique Louise Veronneau, 52 ans, propriétaire d’un 5 et 1/2 et chargée, avec d’autres, de fixer ce « juste » prix de vente.

« Ce n’est pas le vendeur qui décide du prix auquel il vend son condo qui sera aussi abordable pour le prochain acheteur… et ainsi de suite », résume-t-elle.

Louise Veronneau dans son 5 et 1/2 acheté pour 220 000$ en 2020.

Louis-Philippe Messier

Évidemment, les prix continuent d’augmenter.

« J’ai payé 160 000 $ pour mon 3 et 1/2 il y a cinq mois, mais c’était le même prix qu’un an plus tôt car une clause interdit de changer le prix si vendu avant un an », explique Luc Raîche, un retraité de 67 ans. de l’Université de Sherbrooke.


LP Gagné

Luc Raîche me fait visiter son 3 et 1/2 acheté pour 160 000$ il y a cinq mois.

Louis-Philippe Messier

Qui peut acquérir ces biens à moindre coût ?

«On regarde la durée d’adhésion à la coopérative et les membres les plus âgés ont la priorité», explique Hélène Drolet, 74 ans, la trésorière qui habite un lumineux 5 1/2 à 207 000 $ avec vue. à couper le souffle sur un terrain arboré.

Pour être membre d’une coopérative de propriétaires, il suffit de payer une cotisation d’environ 250 $.


LP Gagné

Hélène Drolet, la trésorière de la coopérative du propriétaire, habite depuis 2020 dans un lumineux 5 et 1/2 avec vue sur un boisé pour 207 000$.

Louis-Philippe Messier

Qui empoche quoi ?

Lors de ma visite au Havre-des-Pins, un 5 et demi acheté en 2019 pour environ 220 000$ allait bientôt être mis en vente pour environ 295 000$.

De ce gain en capital possible de 75 000 $ : 1) 40 % reviennent au vendeur. 2) 50 % vont au Fond Coop Accès Proprio, l’OBNL propriétaire du terrain et qui lancera d’autres projets de ce type ailleurs au Québec. 3) 10% vont à la coopérative du Havre des Pins.

« On gagne moins d’argent en revendant, mais on s’endette moins au départ ! », s’enthousiasme Julie Grenier, de la Fédération des coopératives de l’Estrie.

Les frais de condo incluent toutes les taxes, le fonds de prévoyance, internet et même le câble.

80 nouveaux condos abordables seront ajoutés au Havre des Pins d’ici deux ans.

Dans la même région, un projet pilote « Petit Quartier » comprenant 73 mini-maisons est en phase finale.

À Waterville, également en Estrie, seize grands condos coopératifs appelés Des Prés sont déjà habités par des familles.

À proximité du pont Jean-Laporte à Lévis, un projet de 260 condos coopératifs appelé L’Ancrage devrait être livré à l’automne 2024.

À quand des condos anti-spéculation à Montréal là où on en a cruellement besoin ?


LP Gagné

La coopérative de propriétaires Havre des Pins de Sherbrooke offre des condos à un prix fixé à 25 % sous le prix du marché.

Louis-Philippe Messier

Voir également:



[ad_2]

Gn Ca bus

Back to top button