Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

J’ai 66 ans. Est-ce que je cotise au RRQ pour rien ?

[ad_1]


Ce texte est tiré du Courrier de l’économique. Cliquez ici pour vous abonner.

J’ai 66 ans et je souhaite retarder le plus possible le versement de ma rente du RRQ. J’ai réduit mes horaires de travail et mes revenus sont inférieurs à ceux des dernières années. Selon le calcul de la Régie, je n’augmenterai pas mon revenu moyen. Est-ce que je contribue pour rien ?

— Rémi Caron

Des changements ont été apportés au Régime de rentes du Québec (RRQ) afin de soutenir les personnes souhaitant demeurer sur le marché du travail après avoir atteint l’âge de 65 ans.euh En janvier 2024, les travailleurs de 65 ans et plus qui reçoivent déjà leur rente de retraite pourront décider de cesser de cotiser au RRQ (les cotisations patronales cesseront également).

Il faut ensuite faire des calculs, car le maintien des cotisations ajoute un complément à long terme à la pension. Actuellement, les cotisations salariales versées après le début du versement de la rente donnent droit au supplément de 0,66 % du salaire cotisé l’année précédente.

De plus, les faibles revenus de travail obtenus à partir de 65 ans ne pourront plus faire baisser le salaire moyen utilisé dans le calcul de la rente de retraite, peut-on lire sur le site de Retraite Québec.

Veuillez également noter qu’à partir du 1euh En janvier de chaque année, les travailleurs qui ont atteint l’âge de 72 ans au cours de l’année précédente cesseront automatiquement de cotiser au RRQ. Cet âge était auparavant de 70 ans. Une personne demandant sa pension à 72 ans – l’âge maximum – obtiendrait ainsi une prestation plus élevée que celle qu’elle aurait reçue à 70 ans.

Des questions ? Écrivez-nous !

A voir en vidéo



[ad_2]

Gn Ca local

Back to top button