Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Israël porte à 1 200 le nombre de morts suite à l’attaque du Hamas du 7 octobre

[ad_1]

Israël a révisé le bilan de l’attaque du Hamas sur son territoire le 7 octobre de 1.400 à 1.200, a indiqué vendredi à l’AFP le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

• Lire aussi : Horrible vidéo de la frappe d’un hôpital à Gaza

• Lire aussi : Israël accepte de prendre des « pauses » quotidiennes

« Il s’agit d’une estimation mise à jour », a déclaré Lior Haiat, sans fournir d’explication sur ce nouveau chiffre.

« Ce chiffre inclut les travailleurs étrangers et les personnes d’autres nationalités » que les Israéliens tués lors des attaques du 7 octobre sur le territoire israélien, précise vendredi soir un communiqué distinct du ministère des Affaires étrangères.

« Cette évaluation n’est pas définitive, c’est une nouvelle estimation qui peut encore évoluer en fonction de l’identification des corps », ajoute ce communiqué.

Le bilan de 1.200 morts, pour la plupart des civils tués le jour de l’attaque du mouvement islamiste palestinien Hamas, le 7 octobre, a été utilisé dans la journée de vendredi dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

« Les terroristes du Hamas (…) ont assassiné de sang-froid environ 1.200 personnes et en ont kidnappé 240, dont des bébés, des enfants, des femmes et des personnes âgées », indique le communiqué.

Depuis le 7 octobre et l’attentat d’une ampleur et d’une violence jamais vues depuis la création d’Israël en 1948, les autorités israéliennes mènent un travail complexe d’identification des corps retrouvés en différents endroits du sud d’Israël.

Le précédent bilan de 1 400 personnes s’est progressivement établi dans la semaine qui a suivi les attentats et est resté stable depuis.

Depuis plus d’un mois, Israël déclare une guerre pour « éradiquer » le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza. Les bombardements israéliens incessants sur ce territoire ont fait plus de 11 000 morts, principalement des civils, dont plus de 4 500 enfants, selon le ministère de la Santé du Hamas.

[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button