Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Israël et le Hamas en guerre | Israël utilise pour la première fois son système de défense antimissile Arrow 3

[ad_1]

(Eilat) L’armée israélienne a annoncé jeudi avoir utilisé pour la première fois son système antimissile Arrow 3 pour intercepter un projectile tiré « depuis la région de la mer Rouge », les rebelles Houthis du Yémen affirmant de leur côté avoir lancé des tirs balistiques. missiles contre Israël.


Un drone d’origine inconnue s’est également abattu jeudi sur une école de la station balnéaire d’Eilat, au bord de la mer Rouge, dans le sud d’Israël, sans faire de victimes, selon l’armée.

« Les soldats des réseaux de défense aérienne israéliens ont lancé avec succès un intercepteur Arrow 3 pour la première fois ce soir », ont indiqué l’armée israélienne et le ministère de la Défense dans un communiqué.

Cet intercepteur a détruit « une cible lancée vers Israël depuis la région de la mer Rouge », ont-ils ajouté.

C’est la première fois que le système Arrow 3, développé et produit conjointement par Israël et les États-Unis et déployé en 2017, intercepte une cible dans des conditions opérationnelles.

Selon Israël, ce système à très longue portée est conçu pour intercepter des « missiles balistiques exo-atmosphériques ».

L’armée israélienne a également indiqué avoir intercepté jeudi soir « un projectile suspect » dans le sud du pays grâce aux batteries anti-aériennes Patriot. Elle a précisé que le projectile n’était « pas entré au-dessus du territoire israélien ».

Au Yémen, les rebelles Houthis ont affirmé de leur côté avoir lancé jeudi « une salve de missiles balistiques visant diverses cibles sensibles » dans la région d’Eilat, selon le porte-parole de leurs forces armées, Yahya Sari.

« L’opération a atteint ses objectifs, causant des dégâts directs aux cibles désignées malgré le silence de l’ennemi », a-t-il ajouté.

Drone contre une école

Ces dernières semaines, le groupe yéménite proche de l’Iran a affirmé avoir lancé plusieurs attaques de drones contre Israël, en réponse aux bombardements israéliens dans la bande de Gaza.

Selon l’armée israélienne, un drone est tombé jeudi « sur un bâtiment civil dans la ville d’Eilat ». « L’identité du drone et les circonstances de l’incident font l’objet d’une enquête », a-t-elle écrit sur X.

Selon une porte-parole de l’armée sur place, un bâtiment scolaire, où se trouvaient des personnes au moment de l’explosion, a été endommagé. Les services d’urgence ont soigné sept personnes en état de choc.

Le drone a touché une école primaire à Eilat, selon un journaliste de l’AFP sur place.

La ville balnéaire accueille actuellement des dizaines de milliers de personnes évacuées du nord d’Israël et de la région frontalière avec la bande de Gaza, où les combats font rage entre l’armée israélienne et le Hamas palestinien.

Jeudi soir, le porte-parole de l’armée israélienne, Daniel Hagari, a déclaré lors d’un point de presse que la menace ne concernait « pas seulement le Yémen ». « Nous surveillons les menaces dans la région, y compris contre Eilat, elles peuvent venir de plusieurs endroits », a-t-il ajouté.

La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par une attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien sur le sol israélien le 7 octobre, fait craindre une conflagration régionale.

Plus de 1 400 personnes sont mortes côté israélien, pour la plupart des civils tués le jour de l’attaque, selon les autorités israéliennes.

En représailles, Israël a bombardé la bande de Gaza, dirigée par le Hamas. Plus de 10 800 personnes, dont 4 412 enfants, ont été tuées, selon le ministère de la Santé du Hamas.



[ad_2]

Gn Ca world

Back to top button