Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Intérêt pour un procès anti-coupure au Québec

[ad_1]

La mort tragique d’un joueur de hockey de la Ligue Élite anglaise a créé un grand émoi dans le monde du sport. Il y a un peu plus d’une semaine, l’Américain Adam Johnson a subi un coup mortel en patinage à l’artère carotide. Depuis cet accident, une entreprise de la région de Québec, qui commercialise une combinaison anti-lacération, est submergée d’appels.

• Lire aussi : Un ancien joueur des Penguins décède après avoir reçu un patin au cou

• Lire aussi : Coup de gorge : il est accusé d’être un meurtrier

• Lire aussi : Coup de gorge : réactions à la mort d’Adam Johnson

Après avoir fait ses preuves avec un costume anti-coupure dans le monde du patinage de vitesse, l’entreprise Nagano Skate, fondée par les ex-olympiens Éric Bédard et François Drolet, a mis les pieds dans le monde du hockey il y a environ trois ans.

«On s’est dit, pourquoi ne pas amener notre tissu anti-coupure dans le monde du hockey», demandait alors le médaillé d’or Éric Bédard.

La combinaison a été approuvée par la Ligue nationale de hockey en 2023. Seuls les Jets de Winnipeg se sont montrés intéressés avant le début de la saison en cours, mais depuis le décès tragique de l’Américain Adam Johnson dans la Ligue de hockey élite d’Angleterre, le téléphone n’arrête pas de sonner. .

«Nous avons beaucoup de communication avec plusieurs équipes de la Ligue nationale de hockey présentement, tout le monde le veut», explique Bruno Paradis-Bolduc, associé chez Nagano Skate.

Une douzaine d’équipes comme les Flames de Calgary, le Wild du Minnesota et les Kings de Los Angeles ont manifesté leur intérêt, mais l’entreprise québécoise a également reçu des appels du Midget AAA, du junior majeur, de la Ligue américaine et de la Ligue de la Côte Est.

«Nous sommes super heureux qu’enfin notre produit que nous pensions développer il y a plusieurs années soit prêt pour l’année 2023 et qu’il serve à protéger les tout-petits et les professionnels», se réjouit Éric Bédard.

La mort de Johnson, qui portait les couleurs des Panthers de Nottingham, pourrait bien créer un précédent dans le hockey professionnel. Le port d’un protège-nuque est facultatif, voire inexistant.

« C’est sûr que pour les professionnels, c’est une question de confort. Ils sont habitués à jouer sans. Jusqu’à présent, il n’y avait pas eu beaucoup d’événements tragiques, ils n’y pensaient pas», ajoute M. Paradis-Bolduc.

Pour voir le rapport complet, regardez la vidéo ci-dessus.

[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button