Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Inde : au moins 23 soldats portés disparus dans des crues soudaines dans l’Himalaya

[ad_1]

Au moins 23 soldats sont portés disparus après de puissantes crues soudaines qui ont balayé une vallée de l’Himalaya, dans le nord-est de l’Inde, a annoncé mercredi l’armée.

« En raison de pluies soudaines au lac Lhonak, dans le nord de l’Etat du Sikkim, des crues soudaines se sont produites sur la rivière Tista (…) 23 soldats sont portés disparus » et des véhicules ont été submergés, ont indiqué les forces armées dans un communiqué.

« Des recherches sont en cours », ont-ils déclaré.

Cette région montagneuse et isolée de l’Himalaya se trouve près de la frontière entre l’Inde et le Népal. Le lac Lhonak est situé au pied d’un glacier près du Kangchenjunga, le troisième plus haut sommet du monde.

En raison d’un barrage en amont qui avait précédemment libéré de l’eau, le niveau de la rivière Tista était de 4,5 mètres plus élevé que la normale, a indiqué l’armée indienne.

Une vidéo diffusée par un porte-parole de l’armée montre un violent torrent brun se déversant dans une vallée plantée de forêts, passant sur les routes et emportant sur son passage les lignes électriques.

Sur d’autres images partagées par l’armée, on voit des bâtiments submergés jusqu’au premier étage d’une ville avec la pointe d’une petite grue de chantier sortant de l’eau.

Fonte accélérée des glaciers

Le ministre en chef de l’État, Prem Singh Tamang, s’est rendu dans la ville de Singtam, en aval du site de la catastrophe, et a été montré en train de s’entretenir avec des responsables locaux sous un parapluie, par les médias locaux.

Les inondations et les glissements de terrain sont relativement fréquents en Inde et provoquent de nombreux dégâts, notamment pendant la période de mousson qui dure de juin à septembre. Mais en octobre, la majeure partie de la mousson est généralement terminée.

Les experts affirment que le changement climatique rend ces catastrophes plus fréquentes et plus importantes.

La fonte des glaciers augmente également le volume des rivières, tandis que les constructions non réglementées dans les zones sujettes aux inondations peuvent également aggraver les dégâts.

Les glaciers himalayens fondent plus rapidement que jamais en raison du changement climatique, exposant les habitants à des catastrophes imprévisibles.

Les glaciers ont fondu à un rythme 65 % plus rapide entre 2011 et 2020, par rapport à la décennie précédente, selon un rapport publié en juin par le Centre international de développement intégré des montagnes (ICIMOD).

Sur la base des trajectoires actuelles d’émissions, les glaciers pourraient perdre jusqu’à 80 % de leur volume actuel d’ici la fin du siècle, selon le rapport.



[ad_2]

Fr- local

Back to top button