Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

inauguration d’une église syriaque, un événement pour les minorités chrétiennes turques

[ad_1]

Dimanche 8 octobre, une église syriaque a été inaugurée à Istanbul, en présence de Recep Tayyip Erdogan. Le président turc a même tenu à assister à la pose de la première pierre en août 2019. Un véritable événement dans la république laïque et majoritairement musulmane de Turquie, fondée en 1923 par Mustafa Kemal Atatürk. « C’est la première église construite depuis la fondation de la République turque qui ouvrira ses portes. Nous sommes très heureux « Sait Susin, président de la Fondation assyrienne d’Istanbul, a déclaré à l’AFP.

Ce qui ne fait pas taire les inquiétudes des chrétiens. En effet, les membres des minorités chrétiennes turques, qui représentent 0,2% de la population selon les estimations disponibles – le pays, étant laïc, ne tient pas de statistiques sur les religions – se plaignent régulièrement d’être traités comme des citoyens de seconde zone dans ce pays majoritairement musulman de 82 ans. millions d’habitants.

Héritage chrétien

 » Il est du devoir de la République turque de satisfaire le besoin d’espace de la communauté syriaque pour pratiquer son culte, les syriaques sont d’anciens enfants de cette région. », a déclaré Recep Tayyip Erdogan à la télévision lors de la pose de la première pierre. Un an plus tard, en juillet 2020, le président, musulman pieux et conservateur, transforme la basilique Sainte-Sophie d’Istanbul en mosquée puis demande la conversion de l’église Saint-Sauveur-in-Chora, également construite par les Byzantins au Ve siècle. – qui est depuis resté fermé au public. Au cours du siècle dernier, les églises existantes ont été restaurées et d’autres petits édifices ont pu accueillir leurs fidèles en toute discrétion.

Imposante bâtisse blanche, la nouvelle église est située au milieu d’un quartier verdoyant et conçue pour accueillir 750 paroissiens. Située sur la rive européenne du Bosphore, dans le quartier périphérique de Yesilköy, où réside la majorité des chrétiens syriaques de Turquie – les autres étant installés au sud-est, non loin de la frontière syrienne –, l’Église orthodoxe Saint-Éphrem a été financé par la communauté forte de 17 000 membres. Les syriaques orthodoxes prient en araméen, une langue ancienne considérée comme celle de Jésus. Situé jusqu’en 1932 à Mardin, dans le sud-est de la Turquie, le siège de leur église se trouve aujourd’hui à Damas, en Syrie.

Première messe

L’église Saint-Éphrem devait être inaugurée en février dernier mais l’ouverture a été reportée en raison du puissant tremblement de terre qui a ravagé le sud du pays, tuant au moins 50 000 personnes, et dévasté Antakya, l’antique Antioche, l’un des berceaux du christianisme.

Après l’inauguration officielle, le premier service de messe a appelé « la bénédiction de l’église »aura lieu le dimanche suivant, le 15 octobre.

[ad_2]
Fr1

Back to top button