Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Ils ne montrent aucun remords : un couple de Floride arrêté en train d’avoir des relations sexuelles devant des enfants

[ad_1]

Un couple de Floride a été arrêté par la police dans la ville de Dunedin, complètement nu, en train d’avoir des relations sexuelles devant un groupe de spectateurs… dont des enfants.

• Lire aussi : 42 chefs d’accusation à caractère sexuel : des preuves inquiétantes amassées contre l’ex-entraîneur de cheerleading Matthieu Martel

• Lire aussi : Ancien professeur d’école primaire pédophile : 8 ans de prison comme cadeau d’anniversaire

• Lire aussi : Le gérant de Pizza Hut enferme une employée de 16 ans dans les toilettes et la viole

Sara Fazekas et Robert Clarke, âgés respectivement de 55 et 60 ans, ont été retrouvés allongés l’un sur l’autre au bord de la rue. L’homme a été « entièrement exposé », selon une plainte reçue.

Un témoin de la scène a décrit la rencontre des fornicateurs « comme du crack dans le sac, aller en ville » avec plusieurs mineurs à proximité, peut-on lire dans le dossier judiciaire.

La police est intervenue sur la route côté Golfe de la ville et a arrêté les exhibitionnistes après qu’ils aient été pris en flagrant délit.

Emmenée de force par les autorités, la femme aurait déclaré aux autorités que c’était « un de ses rêves depuis toujours », faisant référence à la relation conjugale devant un public public.



Google Maps – Front de mer de Dunedin

L’homme, quant à lui, n’a montré aucun remords pour avoir soumis les enfants à ces opinions, affirmant selon la plainte que « les enfants devraient être à la maison et non dans la rue ».

Robert Clarke, un ancien employé du ministère de la Défense, a plaidé coupable en 2009 à une accusation fédérale de pédopornographie. Il est également un délinquant sexuel enregistré.

Une fouille de son ancien ordinateur de travail a révélé des images illicites qu’il a admis avoir visionnées pour son propre plaisir, selon un rapport du New York Post.

En effet, il aurait affirmé que ces photos « étaient pour lui un monde imaginaire » et qu’il « ne franchirait jamais la limite pour blesser un enfant ».

Robert Clarke a été accusé d’exhibition obscène et lascive, avec une caution de 50 000 $.

Un juge lui a également ordonné de n’avoir aucun contact avec des enfants.

Sara Fazekas a été accusée d’une accusation supplémentaire de possession de drogue pour avoir caché des capsules de clonazépam, un médicament utilisé pour traiter l’anxiété, dans un tube de pastilles Altoids.

[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button