Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Hockey Canada : un premier rapport sur le viol collectif présumé

[ad_1]

Un premier jugement a été rendu concernant des allégations de viol collectif impliquant des joueurs de l’équipe nationale junior de 2018, mais il ne sera pas rendu public pour le moment.

En novembre 2022, un tribunal d’arbitrage indépendant a été chargé d’examiner le rapport final du cabinet d’avocats embauché par Hockey Canada pour comprendre la séquence des événements.

Le tribunal devait déterminer si certains joueurs avaient enfreint le code de conduite de la fédération sportive et si des sanctions devaient être imposées.

Hockey Canada a confirmé mardi que le tribunal arbitral avait remis son rapport à toutes les parties impliquées, mais qu’en raison d’un avis d’appel qui a été déposé, nous ne sommes pas en mesure de communiquer pour le moment les détails du rapport et ses conclusions (…)

Hockey Canada a pleinement coopéré avec le service de police de London tout au long de l’enquête de ce dernier, et l’organisation continuera de soutenir le processus judiciaire. Nous avons précédemment confirmé auprès du London Police Service que cette annonce concernant le tribunal arbitral indépendant n’interférerait pas avec son enquête.ajoute la fédération dans son communiqué.

Jusqu’à la conclusion du processus d’appel, tous les joueurs de l’équipe nationale junior 2018 demeurent suspendus de Hockey Canada et ne sont actuellement pas admissibles en tant que joueurs, entraîneurs, officiels ou bénévoles au sein des programmes sanctionnés par l’organisation.

Une tempête qui remonte à 2022

En mai 2022, le journaliste de TSN, Rick Westhead, révélait qu’un règlement à l’amiable avait été conclu entre Hockey Canada et une jeune femme qui affirmait avoir été victime d’un viol collectif impliquant huit joueurs de l’équipe nationale junior de 2018.

Les faits se seraient produits après un événement organisé par la fondation Hockey Canada à Londres en juin 2018 et l’entente visait à garantir que la victime présumée et sa famille ne portent pas officiellement plainte contre les joueurs impliqués et la fédération.

Une tempête médiatique s’en est suivie pendant plusieurs mois, entraînant un remaniement complet du conseil d’administration et des dirigeants de l’organisation sportive.

Dans la foulée, Hockey Canada a mandaté ce tribunal indépendant pour déterminer si des sanctions devaient être imposées aux joueurs. La Ligue nationale de hockey (LNH) a également lancé une enquête distincte sur les événements puisque certains des joueurs impliqués se sont retrouvés dans le LNH. Finalement, la police de London, en Ontario, a rouvert l’enquête, mais aucune accusation n’a été portée jusqu’à présent.

[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button