Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Hiver El Niño rime avec hiver glacial au Québec ?

[ad_1]

Publié le 8 novembre 2023 à 00h53

El Niño est-il synonyme de glace noire en hiver au Québec ? Réjean Ouimet répond à cette question.


Le Québec sur la glace

Selon la croyance populaire, un hiver québécois influencé par le phénomène El Niño serait plus propice aux tempêtes de verglas. Est-ce un mythe ou une réalité ? Réjean Ouimet s’est penché sur la question. En fait, le Québec est en quelque sorte une « terre de glace ». Mais les épisodes majeurs ne se produisent pas toujours pendant un hiver El Niño.

« L’association entre El Niño et la glace noire et la crise qu’ils ont provoquée en 1998 a captivé l’imagination », explique Réjean Ouimet, météorologue. Il n’y a pas d’hiver québécois sans pluie verglaçante. En moyenne, depuis 2010, il y a eu 41 jours de précipitations verglaçantes au Québec. De ce nombre, quatre épisodes sont significatifs : 15 à 25 mm de glace accumulés lors de chutes durant plus de six heures. »

EL NINO VERGLAS 2 (1)

Glace majeure

La pluie verglaçante se produit lorsque les conditions atmosphériques sont favorables. L’air doux en altitude liquéfie les précipitations qui, au contact d’objets froids, s’agglutinent sous forme de glace. Lorsque ces épisodes se produisent, l’air en surface est froid : en dessous de zéro. Selon les experts, El Niño devrait plutôt être synonyme de douceur pour la Belle Province. Depuis 2010, le Québec a connu quatre hivers sous l’influence du phénomène El Niño.

«En 2015, le 4 janvier, la glace a duré 13 heures», raconte Réjean Ouimet. 25 mm sont tombés et 155 000 foyers étaient privés d’électricité. El Niño est faible et en déclin, l’hiver est froid. En 2016, les 24 et 25 février, 15 à 25 mm de glace sont tombés et le Québec a subi 250 000 pannes d’électricité à cause du vent. El Niño est fort et l’hiver est doux, mais une vague de froid les jours précédents a préparé le terrain pour cette forte neige fondue. El Niño n’a rien à voir là-dedans : c’est la recette classique de la glace noire ici. »

EL NINO VERGLAS 1 (1)EL NINO VERGLAS 1 (1)

Trouver le coupable

Selon les données recueillies par notre expert, le lien de cause à effet entre El Niño hivernal et les pluies verglaçantes n’est pas concluant. En fait, un hiver doux ne serait pas non plus nécessairement favorable aux conditions glaciales. Les épisodes majeurs sont assez rares et parmi ceux enregistrés au cours des soixante dernières années, un seul s’est produit lors d’un hiver El Niño.

«La glace noire peut très bien se passer d’El Niño pour affecter le Québec», déclare Réjean Ouimet. Et si El Niño apparaît, nous aurons des conditions glaciales pendant l’hiver. Avec plus ou moins d’intensité comme chaque année. »

EL NINO GLACE 4EL NINO VERGLAS 4

Avec la collaboration de Patrick Duplessis et Réjean Ouimet, météorologues.


VOIR AUSSI: Grande fête migratoire à Victoriaville

[ad_2]

Gn Ca world

Back to top button