Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique

Guerre Israël-Hamas : Trudeau « ferme » dans son appel à une solution à deux États

[ad_1]

OTTAWA –

Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré que le Canada restait « ferme et inébranlable » dans son engagement envers une solution à deux États au conflit israélo-arabe.

Il affirme que le Moyen-Orient et le monde ont besoin à la fois d’un État palestinien et d’Israël pour exister côte à côte dans la paix, la sécurité et la prospérité.

Le Canada réclame depuis longtemps une solution négociée à deux États dans la région et considère la Cisjordanie et Jérusalem-Est comme des territoires occupés.

Trudeau réitère cette position dans le contexte de la dernière guerre entre Israël et le Hamas, qui a débuté après que des militants du Hamas, que le Canada considère comme une organisation terroriste, ont tué 1 400 Israéliens lors d’une attaque effrontée le 7 octobre.

Israël a riposté par des frappes aériennes dans la bande de Gaza contrôlée par le Hamas, où il a également coupé l’accès du territoire palestinien à l’eau, à la nourriture et à l’électricité.

Trudeau, qui affirme qu’Israël a « pleinement le droit de se défendre conformément au droit international », ne dit pas quel plan le Canada aimerait voir pour Gaza une fois qu’Israël aura terminé ses opérations.

« Nous continuerons bien sûr à traiter les choses au fur et à mesure qu’elles se présenteront et nous aurons ces conversations le moment venu », a déclaré Trudeau vendredi à Brampton, en Ontario.

« Mais le Canada reste ferme et inébranlable dans son engagement en faveur d’une solution à deux États. Le monde et la région ont besoin d’un État palestinien pacifique, sûr, prospère et viable aux côtés d’un État israélien pacifique, prospère, démocratique et sûr – Israël », a-t-il déclaré. dit.

La guerre en Israël en est à son 14e jour et l’Associated Press rapporte que les frappes aériennes israéliennes frappent le sud de Gaza, une zone peuplée de civils qui ont fui le nord du territoire sous la direction des responsables israéliens.

Le secrétaire général des Nations Unies se trouve au poste frontière entre l’Égypte et Gaza pour tenter de trouver un moyen d’acheminer l’aide indispensable à l’enclave.

Israël est en train d’évacuer une ville importante près de la frontière libanaise, par crainte d’affrontements dans le nord du pays.


Ce rapport de La Presse Canadienne a été publié pour la première fois le 20 octobre 2023.


Avec des fichiers de The Associated Press.

[ad_2]

En polices

Back to top button