Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique

Guerre Israël-Hamas : mise à jour sur les plans d’évacuation du Canada

[ad_1]

Deux semaines après le début de la guerre entre Israël et le Hamas, le gouvernement fédéral tente toujours de trouver des moyens de faire sortir les Canadiens de Gaza, tandis que les vols d’évacuation depuis Tel Aviv commencent à diminuer.

Vendredi, Affaires mondiales Canada et d’autres représentants du gouvernement ont fait le point sur l’état d’avancement des divers efforts d’évacuation.

Ils ont également signalé que des plans étaient en cours pour aider les Canadiens au Liban, si le conflit devait déborder.

Voici ce que nous savons avant le week-end.

ISRAËL VOLS À UN PAR JOUR

Après avoir effectué 16 vols au départ de Tel Aviv, transportant des Canadiens vers Athènes pendant neuf jours consécutifs, le gouvernement canadien indique que ces vols pourraient bientôt prendre fin.

Les Forces armées canadiennes affirment qu’en raison de la baisse de la demande, ces navettes ont ralenti de deux vols par jour à un, voyant l’un des deux Airbus CC-150 Polaris retiré de service.

Trois vols sont prévus vendredi, samedi et dimanche. Après cela, les futurs vols restent indéterminés car la demande « diminue ».

Vendredi, le Canada avait aidé près de 1 600 Canadiens et les membres de leurs familles à quitter Israël via l’aéroport Ben Gourion. Ceux qui ont embarqué sur ces vols militaires ont été tenus de couvrir les frais de leur voyage depuis la Grèce.

Guerre Israël-Hamas : mise à jour sur les plans d'évacuation du CanadaDes citoyens canadiens attendent à l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv pour embarquer sur l’un des vols d’évacuation réguliers. (CTV News / Marley Parker)

« Si vous avez l’intention de quitter Israël, je vous recommande fortement de nous contacter et de nous fournir vos informations le plus tôt possible afin que nous puissions vous embarquer sur l’un de ces vols », a déclaré le sous-ministre adjoint à la sécurité consulaire et à la gestion des urgences d’Affaires mondiales Canada. Julie Sunday a déclaré aux journalistes vendredi.

« Si on vous donne un siège sur l’un de ces vols, je vous invite à le prendre. »

BANDE DE GAZA « EXTRÊMEMENT FLUIDE »

Il n’existe toujours pas de plan concret pour faire sortir les Canadiens de Gaza, mais avec l’annonce d’une voie potentielle ouverte pour l’aide humanitaire en provenance d’Égypte, les responsables fédéraux espèrent que la situation progressera jusqu’à un point où ils pourront faire sortir les gens.

« La situation reste extrêmement fluide et, même s’il y a eu des signes positifs, le poste frontière de Rafah reste fermé aux ressortissants étrangers cherchant à partir », a indiqué dimanche.

« Nous continuons de communiquer directement avec les Canadiens qui souhaitent quitter le pays. Nous savons qu’ils font face à des conditions extrêmement difficiles et nous faisons tout ce que nous pouvons pour les soutenir. »

Si une fenêtre de sortie s’ouvre, et quand elle s’ouvrira, ce sera probablement pour une courte période et nécessitera un effort multinational massif.

Sunday a noté qu’avec environ 430 Canadiens enregistrés auprès du gouvernement comme étant à Gaza, tout effort d’évacuation nécessiterait des ressources considérables.

« Notre mission au Caire continue de collaborer avec les autorités égyptiennes pour garantir que tous les Canadiens qui peuvent passer par le poste frontalier de Rafah soient transportés au Caire et ensuite au Canada.

« Nous étudions comment nous pouvons faciliter le retour des Canadiens du Caire au Canada, et nous ferons probablement quelque chose de très similaire à ce que nous avons fait à Athènes en termes de soutien à leur voyage ultérieur.

DÉPARTS DES AUTOBUS EN CISJORDANIE

Jusqu’à présent, le Canada a pu organiser quelques départs assistés limités à travers la Cisjordanie, permettant la sortie de 33 passagers.

La majorité de ces individus sont sortis en bus lundi, passant de Ramallah par la porte Allenby vers la Jordanie.

Guerre Israël-Hamas : mise à jour sur les plans d'évacuation du CanadaUne photo d’un bus que la ministre des Affaires étrangères Mélanie Joly a partagée dans une publication sur les réseaux sociaux à propos de l’arrivée des Canadiens en Jordanie le 16 octobre 2023. (Mélanie Joly via X)

Sunday a déclaré que le Canada prévoyait d’autres transferts dimanche et lundi.

« Notre mission à Ramallah continue d’être en contact direct avec tous les Canadiens en Cisjordanie qui ont besoin d’aide pour partir », a déclaré Sunday.

« Nous procéderons à d’autres départs assistés en fonction des besoins et en fonction de la situation sécuritaire sur le terrain à mesure qu’elle continue d’évoluer. »

QUITTER LE LIBAN AU PLUS VITE

Après avoir observé pendant plusieurs jours les combats s’intensifier à la frontière sud avec Israël et avoir prévenu qu’il était temps de quitter le Liban, le Canada a mis à jour en milieu de semaine son avis aux voyageurs.

Le gouvernement fédéral déconseille désormais tout voyage vers ce pays et prévoit éventuellement de commencer les évacuations.

« Les Canadiens ne devraient pas voyager au Liban pour quelque raison que ce soit. Nous conseillons fortement aux Canadiens qui sont déjà au Liban de rechercher des options commerciales pour partir le plus tôt possible », a déclaré Sunday.

Le gouvernement estime que 14 500 Canadiens sont enregistrés au Liban, et pour faciliter une sortie rapide si nécessaire, Affaires mondiales demande à tous les habitants du pays de s’assurer qu’eux et leurs familles disposent des documents de voyage nécessaires.

« Les gens ont des liens de longue date, des familles. Ce sont des décisions vraiment difficiles à prendre, et nous le comprenons, mais notre meilleur conseil est qu’il est temps de revenir au Canada », a déclaré Sunday.

Les responsables ont déclaré qu’une planification intergouvernementale était en cours pour se préparer à « tous les scénarios possibles », y compris le prépositionnement d’une équipe de déploiement rapide dans la région.

De plus, les Forces armées canadiennes planifient d’éventuelles opérations d’évacuation de non-combattants au Liban.

Major-général. Darcy Molstad, commandant adjoint du Commandement des opérations interarmées du Canada, a déclaré que des militaires étaient stationnés au Liban et à Chypre pour se préparer.

[ad_2]

En polices

Back to top button