Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Guerre en Ukraine, jour 628 | Le Kremlin reste silencieux sur l’ancrage des positions ukrainiennes sur la rive occupée du Dniepr

[ad_1]

(Moscou) Le Kremlin a refusé lundi de commenter les informations selon lesquelles l’Ukraine consoliderait ses positions sur la rive gauche du Dniepr, occupée par la Russie, dans l’espoir de percer les lignes russes.


Selon des blogueurs et experts russes et ukrainiens qui ont analysé les renseignements open source, l’armée ukrainienne est parvenue depuis fin octobre à ancrer ses forces sur la rive occupée du Dniepr, notamment dans le village de Krynky, dans la région sud de Kherson.

Interrogé sur le sujet, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, n’a pas souhaité faire de commentaire, mais a estimé que l’armée russe devait commenter la situation.

« Dans ce cas précis, nous considérons que nos spécialistes de l’armée peuvent et doivent commenter », a déclaré Peskov.

D’autant qu’un peu plus tôt, les deux agences de presse d’Etat, Ria Novosti et Tass, avaient annoncé dans des termes quasi identiques un retrait russe dans la région du Dniepr, avant d’annuler cette information en invoquant une « erreur ».

Kiev a intensifié ses efforts pour traverser le Dniepr en octobre, après que sa vaste contre-offensive, lancée en juin, n’ait pas réussi à percer les solides défenses russes en d’autres endroits, faisant craindre un gel permanent du front. .

Les autorités ukrainiennes, soucieuses de protéger le secret de leurs opérations, n’ont pas répondu à l’AFP concernant les efforts en cours sur le Dniepr.

Les blogueurs russes, spécialistes des opérations militaires en Ukraine, font en tout cas état de violents combats sur la rive gauche du Dniepr et de la présence de plusieurs têtes de pont ukrainiennes, notamment dans le village de Krynky.

«Les forces armées russes tentent de déloger les forces armées ukrainiennes de leur véritable tête de pont à Krynky. L’artillerie (russe) travaille sur les positions ukrainiennes. Mais les forces armées ukrainiennes sont ancrées et n’ont pas l’intention de partir », a relevé lundi la chaîne russe Telegram WarGonzo, qui compte plus d’un million d’abonnés.

Le compte Rybar, autre chaîne pro-Kremlin, notait lundi à ses 1,2 million de lecteurs que « les forces armées ukrainiennes ont pu étendre leur zone de contrôle » à Krynky, mais aussi qu’elles étaient tombées dans une « embuscade » russe.

Des soldats russes, interrogés sous couvert d’anonymat par la branche russe de la BBC, ont également fait état de violents combats à Krynky et ont évoqué l’arrivée d’équipements plus lourds en préparation d’une offensive de plus grande envergure. .



[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button