Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Guerre en Ukraine, jour 626 | L’Ukraine affirme avoir abattu un missile visant Kiev

[ad_1]

(Kiev) L’Ukraine a annoncé avoir abattu samedi un missile visant Kiev, mettant fin à près de deux mois de calme relatif pour la capitale même s’il n’a fait aucun blessé, tandis que les zones proches du front ont été ciblées par une vague d’attaques russes.




Cette série de frappes a lieu à l’occasion du premier anniversaire de la libération de Kherson par l’armée ukrainienne. Date qui marque aussi la dernière évolution majeure du front, l’ambitieuse contre-offensive de Kiev se heurte depuis à des défenses russes impénétrables.

Le président Volodymyr Zelensky a salué samedi « l’héroïsme » de cette ville du sud « synonyme d’espoir », regrettant que la Russie se soit « vengée » cette année avec les bombes de « Kherson liberté ».

De vendredi soir à samedi matin, « près de 40 drones et missiles » ont été tirés vers l’Ukraine, a-t-il précisé.

L’un de ces missiles, qui visait Kiev, a été abattu samedi matin, selon les autorités locales.

« Après une longue interruption de 52 jours, l’ennemi a repris ses attaques de missiles sur Kiev ! », a déclaré le chef de l’administration militaire de la capitale ukrainienne Serguiï Popko sur la messagerie Telegram.

L’Ukraine craint une multiplication des attaques avec l’arrivée du froid. L’hiver dernier, la Russie a bombardé le réseau énergétique ukrainien, laissant des milliers de personnes sans chauffage ni électricité.

Guerre en Ukraine, jour 626 | L'Ukraine affirme avoir abattu un missile visant Kiev

PHOTO ANNA VOITENKO, REUTERS

Des traces de missiles sont visibles dans le ciel au-dessus de la ville de Kiev après une frappe de missile russe le 11 novembre.

Des journalistes de l’AFP présents dans le centre de la capitale ont entendu deux fortes explosions et aperçu des traces dans le ciel à l’aube. Des sirènes d’alerte aérienne ont retenti peu de temps après.

Aucune victime ni dégât matériel n’ont été signalés, mais deux autres missiles ont touché un champ situé entre deux zones résidentielles de la région de Kiev, a déclaré le chef de l’administration militaire régionale Rouslan Kravchenko.

Cinq immeubles d’habitation ont été endommagés, avec des toits et des fenêtres brisés, a-t-il ajouté.

Attaques de drones

Le reste de l’Ukraine n’a pas été épargné par les attaques. Au total, l’armée a déclaré avoir abattu 19 drones Shahed de fabrication iranienne, sur les 31 envoyés sur son territoire.

Dans l’est, deux personnes âgées sont mortes « probablement à cause de tirs d’artillerie » à Toretsk, une ville de la région de Donetsk, selon le procureur général.

Au sud, dans la région d’Odessa, trois personnes ont été blessées par une frappe russe, selon le gouverneur local, Oleg Kiper.

Ces attaques ont également affecté les infrastructures portuaires, importantes pour les exportations ukrainiennes et ont donc favorisé les cibles de Moscou, a-t-il expliqué.

Au cours des dernières 24 heures, deux personnes ont été tuées et huit autres blessées dans la région de Kherson, a déclaré le gouverneur Oleksandr Prokoudine.

Et dans le centre de Kherson, deux personnes ont été blessées samedi après-midi lors d’une frappe contre un immeuble, selon l’administration régionale.

Les bombardements restent quasi quotidiens dans cette ville, un an après la fin de son occupation par les Russes.

L’anniversaire de cette libération est une célébration qui « renforce la confiance des Ukrainiens en leurs capacités », a assuré Volodymyr Zelensky dans une vidéo.

Son commandant en chef, Valery Zalouzhny, lui a rappelé que ses soldats « continuent de se battre et de défendre notre terre avec détermination ».

Ce responsable respecté a récemment suscité la controverse en déclarant que la guerre était « dans une impasse », alimentant le débat sur les résultats limités de la contre-offensive de Kiev.

Car depuis la libération de Kherson, le front est quasiment gelé. Pire, la Russie lance ses propres attaques pour forcer l’armée ukrainienne à se retirer, comme à Avdiïvka, à l’est.

Autour de cette ville, les troupes de Kiev font face aux assauts russes, mais « tiennent bon », a assuré un commandant de l’armée ukrainienne Oleksandr Tarnavskiï.

Une frappe ukrainienne a fait un mort à Gorlivka, en territoire occupé par la Russie, a indiqué sur Telegram le maire installé par les autorités russes, Ivan Prikhodko.

Et en Russie, des drones ukrainiens ont été abattus dans la région de Smolensk, près de la frontière ukrainienne, et dans celle de Moscou, sans faire de blessés, selon les autorités russes.



[ad_2]

Gn Ca world

Back to top button