Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Guerre en Ukraine, jour 625 | Visite surprise de Poutine au quartier général militaire de l’opération en Ukraine

[ad_1]

(Moscou) Le président russe Vladimir Poutine a effectué, dans la nuit de jeudi à vendredi, une visite surprise au quartier général de l’armée russe pour l’opération en Ukraine, à Rostov-sur-le-Don, a annoncé le Kremlin.


Il s’agit du deuxième déplacement du chef de l’Etat russe à Rostov en moins d’un mois.

M. Poutine « a visité le quartier général des forces armées russes à Rostov-sur-le-Don, après avoir terminé sa visite officielle au Kazakhstan » où il a passé toute la journée de jeudi, a indiqué le Kremlin dans un communiqué.

Lors de ce déplacement, le président russe était accompagné de son ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, et du chef d’état-major et commandant des opérations militaires en Ukraine, Valéri Gerassimov, selon la même source.

M. Poutine a reçu de nouveaux équipements militaires et a entendu des rapports sur les progrès de l’opération militaire en Ukraine, ajoute le communiqué.

Vladimir Poutine s’était déjà rendu à Rostov-sur-le-Don fin octobre pour s’entretenir avec des responsables militaires de l’offensive russe.

Proche de l’Ukraine, Rostov-sur-le-Don est devenue un centre opérationnel des forces russes pour l’offensive dans cette ancienne république soviétique voisine de la Russie.

M. Poutine avait déjà visité le quartier général militaire de cette ville en août et mars.

La ville a également été le théâtre de la spectaculaire mutinerie des mercenaires de Wagner en juin, qui se sont brièvement emparés de l’état-major de l’armée avant de mettre un terme à leur rébellion.

Les Russes persistent à tenter d’encercler Avdiïvka

L’armée russe, qui attaque depuis un mois Avdiïvka, dans l’est de l’Ukraine, tente toujours de l’encercler et de s’emparer d’une usine stratégique, a annoncé vendredi un porte-parole de l’armée ukrainienne. , ajoutant que deux civils avaient été tués la veille.

« Non seulement ils se battent pour l’usine, mais ils ne renoncent pas à encercler Avdiïvka » cité sur le front depuis 2014, a déclaré Oleksandre Chtoupoune à la télévision ukrainienne.

« La cokerie est importante pour » les soldats russes, a-t-il ajouté, précisant qu’elle restait pour l’heure sous contrôle ukrainien.

Mais les attaques se poursuivent et « deux civils, un homme et une femme, sont morts la nuit dernière à cause d’une frappe contre un immeuble résidentiel », a-t-il précisé.

Les autorités ukrainiennes ont déclaré mardi qu’elles s’attendaient à un troisième assaut russe sur Avdiivka depuis le 10 octobre. Selon Kiev, la Russie subit de très lourdes pertes mais n’abandonne pas.

Depuis neuf ans, les forces ukrainiennes y sont retranchées derrière de solides fortifications. Ils ont dû céder un peu de terrain au cours du mois dernier, mais les défenses semblent tenir le coup pour l’instant.

Dans la région de Kherson, où les combats font également rage, un homme a également été tué par des tirs d’artillerie russe, a indiqué le gouverneur Oleksandr Prokoudine.



[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button