Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Grève annoncée dans les cégeps les 23 et 24 novembre à Québec

[ad_1]

Les cégeps seront à leur tour touchés par des journées de grève suite aux négociations entre les différents syndicats et le gouvernement.

Cette fois, ce sont les membres des collèges représentés par le Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) qui seront en grève les 23 et 24 novembre, à moins qu’une entente ne soit trouvée d’ici là.

Ils emboîtent le pas aux 65 000 enseignants du primaire et du secondaire, membres de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE), qui de leur côté lanceront une grève générale illimitée à partir du 23 novembre.

« Les offres de 10,3% que nous avons reçues du gouvernement sont non seulement insuffisantes, mais insultantes », a déclaré le président du Parlement. SPGQ, Guillaume Bouvrette.

La rétention du personnel est également au cœur du conflit, selon le syndicat.

« Il y a un exode vers les universités, où les conditions sont plus attractives. Cela est vrai pour les chercheurs, mais aussi pour les conseillers pédagogiques et les bibliothécaires », souligne M. Bouvrette.

Il ajoute que « pour certains groupes d’emplois, comme les psychologues et les conseillers, il est plus intéressant de se tourner vers la pratique privée. »

Les négociations sont difficiles dans le secteur de l’éducation, les syndicalistes qui font partie du Front commun – composé des CSNde la CSQde la’APTS et certaines FTQ – après avoir également organisé une première journée de grève le 6 novembre.

Le Front commun représente 420 000 travailleurs du secteur public, notamment dans l’éducation.

[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button