Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Science et technologie

Google lance un nouvel outil pour éradiquer les contenus terroristes d’Internet

[ad_1]

Une petite équipe d’ingénieurs de Google a développé Jigswaw, un nouvel outil de lutte contre le terrorisme en ligne. Cette dernière vise à aider les entreprises qui n’ont pas les moyens des gros poissons en matière de modération à identifier rapidement les contenus à caractère terroriste publiés sur leur plateforme, grâce à une base de données partagée.

pirate

Il fut un temps où les réseaux sociaux étaient un véritable jardin d’Eden pour les terroristes, grâce à un manque de modération qui leur permettait de partager des contenus violents et de recruter en (presque) sereine. Depuis que les grands noms du secteur ont pris des mesures drastiques pour expulser ces derniers de leurs systèmes et, malgré encore quelques contenus qui passent entre les mailles du filet, il est devenu très difficile de croiser un groupe radicalisé sur les principaux réseaux.

Ainsi, les groupes terroristes se sont tournés vers des plateformes moins connues, plus ciblées, mais surtout avec une modération beaucoup moins sévère, souvent non par manque de moyens. Pour éviter que ces groupuscules ne se propagent sur la toile au détriment des petites entreprises, Google a développé un nouvel outil. Plus précisément, les créateurs font partie de Jigsaw, une unité d’ingénieurs au sein de la firme dédiée à la lutte contre le terrorisme, les fake news et la censure sur le web.

Sur le même sujet : la Russie considère désormais Meta comme une organisation terroriste

Google veut aider les petites entreprises à lutter contre le terrorisme

Altitude, nom de cet outil, a été lancé ce vendredi 10 novembre à Paris. Il s’intègre directement à la plateforme concernée et commence ensuite à analyser chacun des contenus qui y sont publiés. En se connectant à la base de données Terrorist Content Analytics Platform, qui regroupe tous les groupes terroristes actifs sur le web connus à ce jour, Altitude est capable de détecter automatiquement les contenus problématiques et de les signaler à l’entreprise.

L’outil peut également fournir plusieurs informations sur le groupe terroriste identifié, comme les autres sites sur lesquels il est actif ou la loi en vigueur contre le type de contenu posté selon le pays d’origine de l’entreprise. En revanche, il est intéressant de noter qu’Altitude ne donne pas de conseils sur la marche à suivre pour les administrateurs de sites.

écrans à capuche pirate
Crédit : 123rf

« Nous ne sommes pas là pour dire aux plateformes quoi faire, mais plutôt pour leur fournir toutes les informations dont elles ont besoin pour prendre la décision de modération. » a justifié Adam Hadley, directeur exécutif de Tech Against Terrorism. « Nous voulons améliorer la qualité des réponses. Il ne s’agit pas de supprimer le volume de contenus, mais de veiller à ce que les contenus les plus mauvais soient supprimés dans le respect de la loi.»

Selon Yasmin Green, PDG de Jigsaw, « L’État islamique et d’autres groupes terroristes n’ont pas abandonné Internet simplement parce qu’ils n’avaient plus le mégaphone que leur offraient leurs réseaux sociaux. Ils sont allés ailleurs. Ils ont trouvé l’opportunité d’héberger du contenu sur des sites d’hébergement de fichiers ou d’autres sites Web, des plateformes de petite et moyenne taille. Ces plateformes n’hébergeaient pas de contenu terroriste, mais elles en hébergeaient quand même – et en grande quantité, d’ailleurs. »

Pour l’aider dans sa tâche, Altitude peut également compter sur l’aide du Global Internet Forum to Counter Terrorism, un collectif antiterroriste créé en 2017 par Facebook, Microsoft, Twitter et YouTube, qui possède sa propre base de données. données. En France, le gouvernement a promis l’année dernière qu’il serait bientôt possible de supprimer tous les contenus à caractère terroriste – ou leurs apologétiques – en une heure seulement.

Source : Filaire

[ad_2]

Gn Ca tech

Back to top button