Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Genesis GV70 Electrified 2024 : bien s’adapter, pour l’instant !

[ad_1]

Forte d’un modèle de vente qui se démarque, du soutien matériel et financier inconditionnel du géant Hyundai et d’une équipe de designers réputés, Genesis continue de bâtir sa marque auprès des consommateurs. En pleine mutation vers l’électrification, Genesis tient aussi à profiter de son catalogue limité et de sa flexibilité pour tenter de chiper ici et là des parts de marché aux géants allemands.

Contrairement au plus petit GV60 qui est construit sur la plate-forme E-GMP qu’il partage avec les Ioniq 5 et 6 de Hyundai, l’EV6 de Kia et d’autres modèles sur le point d’arriver sur le marché, le GV70 Electrified a emprunté la plate-forme de son homologue thermique. Cette dernière reçoit deux moteurs électriques et une batterie, une stratégie calquée sur celle de la berline G80 Electrified.

Cela a notamment permis d’accélérer la commercialisation du modèle dans un créneau prisé où les variantes électriques se font attendre, une belle démarche de la part du constructeur. Cependant, cette stratégie présente des avantages et des inconvénients pour le consommateur.

Genesis GV70 Electrified 2024 : bien s'adapter, pour l'instant !

Photo : Louis-Philippe Dubé

Performances de gros calibre, conduite intense

Comme mentionné ci-dessus, deux moteurs électriques ont été ajoutés au GV70 capables de déployer conjointement 429 chevaux et 516 lb-pi de couple. Genesis revendique également l’accès à 54 chevaux supplémentaires en l’espace de quelques secondes lorsque l’on appuie sur le bouton Boost du volant – au profit de l’accélération, certes, mais au détriment de l’autonomie électrique. En parlant d’autonomie, elle s’élève à 384 kilomètres dans des conditions idéales, ce qui n’est pas terrible étant donné que les véhicules électriques récents franchissent presque tous la barre des 400 kilomètres. Côté consommation, nous avons obtenu une note encore raisonnable de 17,3 kWh/100 km lors de notre essai.

Aucun problème à signaler en termes d’accélération avec le GV70 Electrified, le duo moteur faisant le travail sans broncher pour déplacer l’utilitaire en ligne droite. Il faut toutefois noter que les 2 260 kg de ce SUV se font ressentir dans les virages lorsqu’on adopte un style de conduite plus fougueux. Sachant qu’un GV70 doté du moteur 2,5 T – plus maniable – pèse 1 890 kg, on a l’impression que la variante Electrified est bien chargée (et on ne parle pas ici de la batterie).

Genesis GV70 Electrified 2024 : bien s'adapter, pour l'instant !

Photo : Louis-Philippe Dubé

Sinon, le GV70 Electrified brille au niveau du confort de roulement, qui est plus qu’appréciable sur chaussée inégale ainsi que sur autoroute. Ce niveau de confort routier est cohérent avec le caractère de l’habitacle, qui offre une atmosphère chaleureuse sans prétention – et une sellerie en cuir Nappa sans égal dans l’industrie en termes de confort et de maintien.

Toujours dans cet habitacle, les différentes commandes composées de leviers, de molettes et de boutons poussoirs peuvent nécessiter un temps d’adaptation en raison de leur position inhabituelle, mais sont indispensables pour activer l’écran du système d’infodivertissement qui trône au-dessus. au dessus du tableau de bord. Celui-ci a une capacité tactile, malheureusement sa position trop éloignée rend cette interaction plus difficile.

Genesis GV70 Electrified 2024 : bien s'adapter, pour l'instant !

Photo : Louis-Philippe Dubé

Cher, mais tout compris

Le prix de départ du GV70 électrifié est de 84 650 $, et ce, pour la seule variante Prestige offerte. Heureusement, cette version est bien fournie en éléments de série comme le toit ouvrant panoramique, la climatisation triple zone, les sièges avant chauffants et ventilés avec volant chauffant, les sièges arrière chauffants, la sellerie en cuir nappa, une variété étonnamment riche en systèmes de sécurité… bref, ce qu’on attend d’un utilitaire de luxe, mais avec de bonnes options qui auraient été extra du côté allemand. Le prix comprend les frais d’expédition et de destination.

Genesis GV70 Electrified 2024 : bien s'adapter, pour l'instant !

Photo : Louis-Philippe Dubé

Avec une conduite douce et des performances convaincantes, dans un package clé en main, le GV70 peut paraître très attractif malgré son prix plutôt élevé.

Cependant, le fait qu’il n’utilise pas la plateforme E-GMP privilégiée par le constructeur pourrait le désavantager, pour le moment. Non pas parce qu’il ne répond pas aux attentes des acheteurs, mais parce qu’il pourrait être moins attractif à la revente une fois que le GV70 aura adopté cette plateforme – ou un dérivé de celle-ci – pour l’une de ses variantes.

Cette nouvelle plateforme pourrait être moins lourde (ou du moins plus performante), mieux calibrée pour les moteurs électriques et avec une batterie plus grosse, donc avec une meilleure autonomie et éventuellement une conduite plus dynamique. Ceci étant dit, le GV70 est adaptable pour le moment, et reste toujours très beau.

À voir aussi : notre test vidéo du Genesis GV70 Electrified



[ad_2]

Fr- local

Back to top button