Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Gaza : Trudeau soutient les génocidaires et leur fournit des armes

[ad_1]

Le directeur du bureau new-yorkais du Haut-Commissariat aux droits de l’homme, Craig Mokhiber, a présenté sa démission.

Sa lettre est sans équivoque et je cite : « Une fois de plus, nous assistons à un génocide qui se déroule sous nos yeux, et l’Organisation que nous servons semble impuissante à l’arrêter… De plus, les gouvernements des États comme les États-Unis, le Royaume-Uni et une grande partie du L’Europe est totalement complice de cet horrible assaut. Non seulement ces gouvernements refusent de remplir leurs obligations conventionnelles de « garantir le respect » des Conventions de Genève, mais ils arment activement l’offensive, fournissant un soutien économique, des renseignements et dissimulant politiquement et diplomatiquement les atrocités commises par Israël.

Rappelons que le Canada fournit des biens et des technologies militaires à Israël depuis plusieurs années. En 2021, cela représentait plus de 26 millions de dollars. Le Canada vend notamment des armes qu’il interdit sur son propre territoire.

Trudeau est complice de ce génocide palestinien annoncé.

Les gouvernements israéliens au-dessus des lois internationales

Depuis la création d’Israël, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une centaine de résolutions condamnant cet État. Il lui a été demandé notamment d’arrêter ses colonies, de se retirer des territoires occupés de Cisjordanie et de Jérusalem-Est, d’indemniser les réfugiés et de les laisser rentrer chez eux.

Par conséquent, selon le droit international, toutes les colonies en Cisjordanie et à Jérusalem-Est sont illégales. Cela n’a en rien empêché les gouvernements israéliens successifs de poursuivre et d’intensifier leur politique de colonisation, au point qu’en mars 2022, le nombre de colons avait atteint 700 000.

Une politique d’apartheid

Depuis plus de 70 ans, Israël mène une politique d’apartheid contre le peuple palestinien. Au blocus de Gaza instauré en 2007, s’ajoute la construction de ce mur en 2002, dont 80 % de la structure est située dans les territoires occupés.

La Cour internationale de Justice, dans son avis consultatif de 2004, a également établi « que la construction du mur ainsi que le régime qui y est associé étaient contraires au droit international ». Elle a également évoqué « qu’Israël ne pouvait pas invoquer le droit de légitime défense et l’état de nécessité » pour justifier l’établissement de ce mur.

Et puis il y a ceux-là points de contrôle où, très souvent, les Palestiniens subissent toutes sortes d’humiliations et de violences.

Et elle se présente comme la seule démocratie du Moyen-Orient !

Israël et les enfants

Si vous voulez éliminer un peuple, attaquez-vous à ses enfants. Demandez aux Autochtones, ils en savent beaucoup sur le sujet ! Il est donc faux de croire que Tsahal tue des enfants palestiniens depuis le 7 octobre.

En 2022, Human Rights Watch a identifié au moins 34 enfants palestiniens tués en Cisjordanie par Tashal ou la police des frontières, en toute impunité.

En 2013, un rapport accablant de l’UNICEF faisait état de la détention d’enfants palestiniens âgés de 12 à 17 ans dans les prisons israéliennes. Des mineurs âgés d’à peine 14 ans pourraient être condamnés à 10 ans de prison pour avoir jeté une pierre sur des soldats.

Que veux-tu, ils avaient osé résister !



[ad_2]

Gn Ca world

Back to top button