Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Gaza d’après-guerre : Netanyahu veut « autre chose » que l’actuelle Autorité palestinienne

[ad_1]

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré samedi vouloir « autre chose que » l’Autorité palestinienne, actuellement présidée par Mahmoud Abbas, pour diriger la bande de Gaza après la guerre qu’il y mène pour « éradiquer » le mouvement palestinien Hamas. .

• Lire aussi : Une situation « très dangereuse » pour des milliers de civils dans un hôpital de Gaza

• Lire aussi : Le point sur la situation au 36e jour de la guerre entre Israël et le Hamas

• Lire aussi : Israël fait une offre pour recruter du personnel dans le plus grand hôpital de Gaza

« Il ne peut y avoir une autorité dirigée par quelqu’un qui, plus de 30 jours après le massacre (du 7 octobre), ne l’a toujours pas condamné (…). Là, il faudra autre chose. Mais dans tous les cas, il faudra qu’il y ait notre contrôle de sécurité», a déclaré le leader lors d’une allocution télévisée.

« Nous avons besoin d’un contrôle de sécurité total avec la possibilité d’entrer quand nous voulons déloger les terroristes qui pourraient réapparaître », a-t-il insisté.

« Il n’y aura pas d’autorité civile qui enseigne à ses enfants la haine d’Israël, la haine des Israéliens », a-t-il déclaré.

L’Autorité palestinienne et Israël ont souvent été accusés d’enseigner la violence et la haine ou de diaboliser l’autre dans leurs programmes scolaires.

« Le lendemain, Gaza sera démilitarisée, il n’y aura plus de menace de Gaza pour Israël. Le massacre du 7 octobre a définitivement prouvé que tout endroit qui n’est pas sous le contrôle de la sécurité israélienne connaîtra un retour de la terreur », a-t-il poursuivi.

« Cela s’est vérifié en Cisjordanie », l’autre territoire palestinien occupé par Israël, où l’armée israélienne multiplie depuis le début de la guerre les incursions au cœur de villes théoriquement sous le seul contrôle de l’Autorité palestinienne. .

La Cisjordanie est géographiquement séparée de la bande de Gaza, qui est bombardée sans relâche par Israël depuis le 7 octobre en réponse à l’attaque du Hamas.

L’attaque du Hamas, d’une violence et d’une ampleur sans précédent depuis la création de l’Etat d’Israël en 1948, a fait environ 1.200 morts côté israélien, en majorité des civils tués le 7 octobre, selon les chiffres. Des responsables israéliens.

Dans la bande de Gaza, les bombardements israéliens ont fait plus de 11 000 morts, principalement des civils, selon le ministère de la Santé du Hamas.

Depuis le 7 octobre, plus de 180 Palestiniens ont été tués en Cisjordanie par des tirs de soldats israéliens ou de colons, selon le ministère palestinien de la Santé.



[ad_2]

Gn Ca world

Back to top button