Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Gallagher fulmine contre les arbitres : « terrible décision »

[ad_1]

Brendan Gallagher n’a pas eu d’histoire particulière avec Pierre Lambert, non pas le héros de la série « Lance and Count », mais l’arbitre au numéro 37.

• Lire aussi : Le CH bute sur Jacob Markstrom

• Lire aussi : Canadien : Turgeon peut dormir sur ses deux oreilles

« J’ai probablement une histoire avec tous les arbitres de la LNH, bon ou mauvais match, je ne suis pas le favori », a déclaré Gallagher.

Le petit numéro 11 n’a rien fait pour augmenter sa cote d’amour avec Lambert. En troisième période, il a écopé d’une pénalité pour avoir fait trébucher Elias Lindholm très près du filet de Samuel Montembeault.

Lambert, qui s’est retrouvé au centre de la glace, a levé le bras vers le ciel pour accorder la pénalité.

Mécontent de cette décision, Gallagher a crié après l’arbitre puis a lancé la bouteille d’eau au banc des pénalités. Il était rouge de colère. Une colère qui restait encore plus visible dans le vestiaire après la rencontre.

« C’est inacceptable, cela ne peut pas arriver », a murmuré l’ailier droit. L’arbitre est en zone neutre. C’est une terrible décision. Vous ne pouvez pas commettre ce genre d’erreur. C’est si simple. Son partenaire (Jake Brenk) était juste à côté du jeu et il n’a rien appelé. Il a réprimé parce qu’il a vu les joueurs des Flames réagir sur le banc. Cela ne peut pas arriver à ce niveau et il le sait. On ne peut pas commettre une erreur pareille à un moment aussi important de la rencontre. »

Il restait 3 min 12 s à jouer en troisième période lorsque Gallagher s’est retrouvé au banc des pénalités. Andrew Mangiapane a cependant suivi au banc des pénalités 81 secondes plus tard. Le CH a ainsi terminé ce match à six contre quatre, en retirant Montembeault pour les dernières secondes du match.

De la frustration

Après la sirène finale, Gallagher a laissé échapper sa frustration face au défenseur Nikita Zadorov. Même si le numéro 16 des Flames mesure 6’6″ et pèse 248 livres, l’ailier combatif était prêt à se battre avec lui.

« Je m’en fiche de la différence de poids », a répondu Gallagher. Ça pourrait arriver. Il m’a frappé et nous venions de perdre le match. Il y avait de la frustration. La taille ne m’a pas dérangé. J’ai vécu avec cette réalité depuis toujours (plus petite). »

Un changement de hockey

Josh Anderson a frappé la barre horizontale en deuxième période et s’est vu voler un but par Jacob Markstrom à la toute fin de la troisième période. À 68 secondes de la fin, Anderson a décoché un bon tir, mais Markstrom a sorti son gros gant pour le bloquer.

PhotoAFP

« J’ai une chance, mais je devrais probablement changer une chose », a admis Anderson. Peut-être que je changerai de hockey. C’est l’une des périodes difficiles de ma carrière. Je veux rester positif, mais ça devient frustrant. »

« J’ai eu la chance de pousser ce match en prolongation », a-t-il poursuivi. Je dois trouver un moyen de battre les gardiens. Je n’ai jamais eu ce problème dans ma carrière. »

Après 16 matchs cette saison, Anderson n’a toujours pas marqué. Il n’a que deux passes.



[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button