Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Fluoroscopie | Le ministre qui accumule les polémiques

[ad_1]

La ministre britannique de l’Intérieur, Suella Braverman, a créé la polémique il y a quelques jours avec ses propos sur la police et les sans-abri.




Nom

Suella Braverman

Âge

43 ans

Fonction

Ministre de l’Intérieur du Royaume-Uni

Signes distinctifs

Électron libre, conservatisme, ambition

Pourquoi en parle-t-on

La situation dans la bande de Gaza affecte également la politique britannique. La ministre de l’Intérieur, Suella Braverman, a signé il y a quelques jours dans le quotidien Les temps une tribune remettant en cause l’impartialité de la police, après qu’elle ait autorisé une manifestation pro-palestinienne contre l’avis du Premier ministre conservateur Rishi Sunak. Ses propos ont suscité la controverse, tout comme ses propos sur les sans-abri.

Ce qu’elle a écrit

Ce conservateur pur et dur, qui avait déjà qualifié les manifestations pro-palestiniennes de « marches de la haine », a dénoncé un « double standard » au sein de la police. Dans son texte, elle affirme que « les manifestants de droite et nationalistes qui commettent des attentats se heurtent à juste titre à une réponse sévère » de la part de la police, mais que « les foules pro-palestiniennes affichant un comportement quasiment identique sont largement ignorées, même lorsqu’elles brisent clairement la loi », ce qui implique qu’ils bénéficient de la sympathie des autorités.

Dépasser les limites

Les mots de Mmoi Beaucoup considèrent que les Braverman dépassent les limites de ce qui est raisonnable et constitutionnel, en plus de créer un dangereux précédent. « Suella Braverman est hors de contrôle », a fustigé la députée travailliste d’opposition Yvette Cooper. Il faut savoir qu’au Royaume-Uni, l’indépendance de la police est un « principe clé », explique Tim Bale, professeur de politique à l’université Queen Mary de Londres.

Fluoroscopie | Le ministre qui accumule les polémiques

PHOTO TOBY MELVILLE, ARCHIVES REUTERS

Un policier arrête un jeune homme qui participait à une manifestation de solidarité avec les Palestiniens à Gaza, à Londres, le 4 novembre.

Pour M. Bale, les commentaires de M. Balemoi Les Braverman ont également un fort « potentiel combustible », dans le « contexte inflammable » de la guerre dans la bande de Gaza. « Cela a mis en colère les gens qui font campagne pour un cessez-le-feu immédiat et qui ne considèrent pas leur rassemblement comme une marche de la haine. » Comme partout, le conflit entre Israël et le Hamas divise l’opinion et la classe politique britannique, provoquant de fortes tensions. Plusieurs marches rassemblant des dizaines de milliers de personnes ont déjà eu lieu à Londres, avec près de 200 arrestations.

Pas d’accord de Downing Street

Le bureau du Premier ministre Rishi Sunak a reconnu ne pas avoir approuvé la chronique de son ministre, comme l’exige la loi. M.moi Braverman aurait également refusé d’apporter les modifications demandées par le 10 Downing Street. Pour certains, cette farce est la preuve du manque d’autorité de M. Sunak sur son parti – ce dernier se gardant de limoger son ministre et allant même jusqu’à lui renouveler sa confiance, malgré le tollé.

Fluoroscopie | Le ministre qui accumule les polémiques

ARCHIVES PHOTOS REUTERS

Suella Braverman avec le Premier ministre britannique Rishi Sunak

Un « choix de vie » ?

Ce n’est pas la première polémique pour Mmoi Braverman, dont les positions réactionnaires et anti-immigration sont bien connues. Dans un message publié sur X, la ministre a déclaré vouloir empêcher les sans-abri de planter leur tente sur la voie publique. « Nous ne pouvons pas permettre que nos rues soient envahies par des rangées de tentes occupées par des gens, souvent des étrangers, pour qui vivre dans la rue est un mode de vie choisi. » Cette déclaration a provoqué la colère des associations, de l’opposition travailliste et même de certains élus conservateurs au moment où le Royaume-Uni, sixième économie mondiale, traverse une grave crise du logement et du coût de la vie alimentée par l’inflation. Selon les chiffres publiés en octobre par le gouvernement, 104.510 ménages vivaient dans un logement temporaire en Angleterre entre mars 2022 et mars 2023, soit une augmentation de 10 % par rapport à la même période de l’année précédente, soit le niveau le plus élevé depuis 1998. données sur le sujet.

Viser le sommet

Suella Braverman est une star de la droite du Parti conservateur devenue très influente au sein de la majorité. LE Conservateurs, au pouvoir depuis 14 ans, devrait perdre aux prochaines élections législatives prévues l’année prochaine. Ce qui n’empêche pas la ministre d’afficher clairement son ambition de remplacer Rishi Sunak. « Tout ce qu’elle fait vise à gagner le soutien de ce qu’elle espère être une majorité autoritaire et anti-réveillée parmi les membres du parti. Ce sont eux qui choisiront in fine le prochain leader de l’équipe, conclut Tim Bale. Certains signes montrent que cela fonctionne. Mais cela pourrait ne pas arriver si elle va trop loin. Et elle est peut-être allée trop loin maintenant… »

Avec l’Agence France-Presse, Le gardien et la BBC



[ad_2]

Gn Ca world

Back to top button